EXCLU - Anémone, oubliée par le Splendid aux César : son fils Jacob réagit pour la première fois

·1 min de lecture

"Je pense que ma mère méritait un petit clin d'œil", nous a glissé Jacob Bourguignon. Vendredi 12 mars 2021, les téléspectateurs avaient rendez-vous sur Canal+ pour la 46e cérémonie des César qui se tenait à l'Olympia. Une édition particulière au vu des restrictions sanitaires mais aussi en raison d'un hommage très attendu. En effet, la maitresse de cérémonie Marina Foïs a remis un César d'honneur à l'ensemble de la troupe du Splendid ! Se sont donc retrouvés sur scène Christian Clavier, Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte, Michel Blanc, Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et Bruno Moynot. Si chacun a fait un petit discours de remerciement, aucun n'a eu une pensée pour Anémone, décédée il y a deux ans. Interrogé à ce sujet par Femme Actuelle, Jacob Bourguignon, son fils, partage sa tristesse.

"J’ai regardé la cérémonie jusqu’à l’hommage du Splendid mais quand j’ai vu ce qu’ils ont fait, j’ai éteint ma télévision. Je pense quand même que ma mère méritait un petit clin d'œil, même si les rapports n'étaient pas au beau fixe. Thérèse est un personnage culte... Je trouve ça dommage", nous confie Jacob Bourguignon, avec un certain détachement. De plus, il estime que la carrière de sa mère avait bel et bien sa place aux César : "Il y a une chose que je note, de tout le Splendid, elle fait partie de ceux qui ont été le plus récompensés aux César. Ma mère a été nommée quatre fois et a remporté le prix de la Meilleure actrice en 1988", explique-t-il. Cependant, Jacob Bourguignon n'est pas étonné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite