EXCLU - Cédric Jubillar : son avocat fait des révélations sur le dossier

·1 min de lecture

Jeudi 8 juillet 2021, deux jours après l'audience, la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Toulouse a rendu sa décision : Cédric Jubillar reste en détention provisoire. Le père de famille, mis en examen et soupçonné d'avoir tué sa femme Delphine Jubillar, disparue depuis le 15 décembre 2020, restera donc incarcéré à l'isolement au sein de la prison de Seysses, près de Toulouse. Me Jean-Baptiste Alary, Me Emmanuelle Franck et Me Alexandre Martin, les avocats du suspect, avaient dénoncé une enquête à charge et un dossier "vide" lors de leurs nombreuses prises de paroles dans les médias. La Cour estime quant à elle que cette décision permet d'empêcher les pressions sur les témoins et de préserver les indices et les traces. Me Jean-Baptiste Alary, qui défend son client Cédric Jubillar depuis le début de l'affaire fin 2020, a accepté de revenir sur le sujet pour Femme Actuelle.

Femme Actuelle : la Cour d'appel a décidé de maintenir Cédric Jubillar en détention. Sur quelles motivations ? Me Jean-Baptiste Alary : La Cour d'appel a pris une décision illogique si l'on tient compte de ce qu'elle a elle-même mentionné. Car la Cour considère que certains éléments à charge, tels qu'ils ont été présentés par le procureur de Toulouse dans sa conférence de presse, ne devaient pas être considérés comme tels. Elle a tout de même annoncé le maintien en détention en raison du fait qu'il faudrait conserver certaines preuves. J'ai du mal à comprendre : l'enquête dure depuis déjà plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles