EXCLU - Disparition de Delphine Jubillar : ces messages de menaces reçus par son mari Cédric Jubillar

·1 min de lecture

Depuis la disparition de Delphine Jubillar, qui a disparu à Cagnac-Les-Mines, dans le Tarn, durant la nuit du mardi 15 décembre 2020, le mystère s’épaissit de plus en plus. La jeune mère de famille, qui travaillait en tant qu’infirmière à l’hôpital d’Albi, n’a plus donné signe de vie depuis ce jour et n’a laissé aucune trace derrière elle. Ses proches sont toutefois persuadés qu’en tant que maman de deux enfants de 6 ans et 20 mois, Delphine Jubillar n’aurait jamais quitté intentionnellement son foyer, même si elle elle planifiait de refaire sa vie avec son amant, une fois que sa séparation serait actée. Avant le drame, Delphine Jubillar vivait encore sous le même toit que son mari, Cédric Jubillar, dans leur maison surnommée "Beyrouth" par les voisins en raison de ses allures de chantier. Le jeune plaquiste de 33 ans n’avait en effet jamais terminé les travaux à l'extérieur, ce qui avait d’ailleurs causé de nombreuses tensions dans leur couple. C’est, entre autres, ce qui a causé leur séparation.

Intrigués par cette affaire qui dure depuis plus de trois mois, de nombreux internautes pointent aujourd’hui du doigt le père de famille. Un témoignage anonyme à charge contre lui a également été diffusé sur France Bleu Occitanie mercredi 3 mars 2021. "J’ai beaucoup de mal avec les accusateurs anonymes et je ne suis pas le seul. Même lorsque quelqu’un est autorisé par le juge des libertés et de la détention à témoigner anonymement dans un tribunal, les juristes prennent ce témoignage-là (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite