EXCLU - Magali Ripoll ("N'oubliez pas les paroles") : ses rares confidences sur Chloé, sa fille de 8 ans

Les fans de N'oubliez pas les paroles la connaissent bien. Avec son humour, ses déguisements, Magali Ripoll ne passe pas inaperçue. La choriste de 41 ans n'hésite pas à faire le show dans l'émission de France 2, comme danser un twerk endiablé sous le regard ébahi de Nagui. Cette musicienne accomplie, chanteuse et comédienne a tous les talents qu'elle a mis à profit pour en faire un spectacle, Radio Active, interrompue à cause de l'épidémie de coronavirus. Passionnée de musique dès son plus jeune âge, elle a transmis sa passion à Chloé, sa fille de 8 ans. Dans une interview qu'elle a accordée à Femme Actuelle, elle nous a confié que sa fille "est déjà dans la musique". Avec le papa, également musicien, de lui, elle n'en dira pas plus par discrétion, ils préfèrent la "laisser naviguer pour voir si elle est vraiment attirée par ça."

Chloé a visiblement pris goût, comme ses parents, à la musique. "A 5-6 ans, elle a tout de suite chanté très juste. Donc, on s'est dit "ben voilà elle va chanter," nous raconte la complice de Fabien Haimovici, en rajoutant, "je me suis dit qu'il faut qu'elle apprenne le solfège. Elle a commencé le piano, elle est très motivée. Je veille à la faire travailler pour lui donner les bonnes armes afin qu'elle puisse lire correctement. Après, elle en fera ce qu'elle voudra. Sans la conditionner, bien entendu."

"Je la surprends en train de se déhancher devant la glace avec sa brosse à dent en guise de micro"

Il semblerait que Chloé n'ait pas que le goût de la musique dans les veines mais également celui du spectacle. Une envie profonde de faire comme sa mère : "Elle est à fond, elle essaie mes costumes. Je la surprends quand je l'envoie se laver les dents, comme je n'entends rien, j'ouvre la porte de la salle de bain, elle est en train de se déhancher devant la glace avec sa brosse à dents en guise de micro."

Quand on lui fait remarquer que sa fille reproduit ce qu'elle faisait au même âge, Magali Ripoll nous rétorque en riant : "Oui, c'est ça ! Ma mère

(...) Cliquez ici pour voir la suite