EXCLU - Marion, éliminée de "N'oubliez pas les paroles" : "J'ai pleuré pendant deux jours chez moi"

·2 min de lecture

Après quatorze victoires et une cagnotte qui s'élève à 78.000 euros, Marion, directrice d'école primaire, a été éliminée de N'oubliez pas les paroles sur France 2. Celle qui tentait sa chance pour la troisième fois depuis la création du programme n'a aucun regret... bien au contraire ! Comme elle le confie en exclusivité à Femme Actuelle, Marion a pu "réaliser son rêve". Une année remplie de surprises pour la grande mélomane qui annonçait il y a quelques jours attendre un heureux évènement pour cet été ! En effet, en juillet prochain, Marion accueillera une petite fille. La cerise sur le gâteau pour la complice de Nagui, qui n'avait d'ailleurs pas caché son affection pour l'animateur durant les quinze émissions. Cependant, ce lien complice a eu quelques conséquences sur la jeune candidate...

Comme elle nous le confie, le retour à la réalité a été quelque peu brutal : "Le plus dur pour moi, ça n'a pas été la défaite. Comme je suis enceinte, je fais le parallèle mais j'ai vécu un vrai "Nagui blues", pendant deux jours je n'ai pas arrêté de pleurer chez moi !", a-t-elle expliqué, avec beaucoup d'émotion dans la voix. Et pour cause, Marion n'a cessé de ressasser ses souvenirs du plateau, ayant du mal à réaliser ce qu'il venait de se produire : "J'ai fait l'ascenseur émotionnel en me repassant tout ce que j'avais vécu pendant l'enregistrement. Ça a été très difficile de redescendre, de quitter l'équipe mais surtout de quitter Nagui...", a-t-elle déclaré.

Après ce léger coup de mou, qu'elle met volontiers sur le dos des hormones, Marion a repris du poil de la bête ! Avec 78.000 euros en poche, elle réfléchit déjà à ce qu'elle va faire de ses gains : "Je veux refaire le portail de ma maison, ma terrasse, le toit... Je veux faire plaisir à ma sœur aussi même si je n'ai pas gagné de quoi lui acheter une voiture. Je vais aussi faire un don à l'association Stéphane Lamart et puis... mettre de côté pour le petit bébé qui va arriver !" Des beaux projets qui prolongent encore un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite