Exit Polanski et Terzian : Les César sont désormais une association paritaire et démocratique

Louise Vandeginste
·1 min de lecture
(Copyright Charly Triballeau/AFP)
(Copyright Charly Triballeau/AFP)

Le nouveau duo à la tête de l'Académie - Véronique Cayla et Éric Toledano - semble bien déterminé à accélérer le renouveau des César. Dans un communiqué de presse publié ce mardi 10 novembre 2020, nous apprenons que leur proposition de modification des statuts a été adoptée et à une large majorité (134 voix pour, 6 contre, 15 absentions) ! Les membres de l’Association pour la Promotion du Cinéma (APC), qui régit l’Académie des Arts et Techniques du Cinéma, ont ainsi décidé qu'il n'y aura plus de "membre de droit", c'est-à-dire des membres non élus démocratiquement.

En septembre 2020 nous découvrions la liste des 182 représentants de l'Assemblée générale de l'Académie et 18 d'entre eux n'avaient pas été élus, dont Roman Polanski et Alain Terzian (l'ancien Président des César mené à la démission en 2020) qui étaient en effet reconduits en tant que "membres historiques". Il a donc fallu ôter de tels privilèges sous prétexte de l'ancienneté et de la reconnaissance professionnelle afin de garantir une réelle représentation démocratique : "Suite à cette modification, l’APC parachève ainsi son objectif premier de rénovation en se voyant dorénavant constituée d'une assemblée générale de 164 membres élus totalement démocratiquement et paritairement".

Lire la suite sur lesinrocks.com