Exolunes : a-t-on déjà détecté des lunes hors de notre système solaire ?

Plus de 5000 exoplanètes ont été découvertes ces trente dernières années par les astrophysiciens. Parviennent-ils également à repérer des lunes hors de notre système solaire ? C'est notre question de lecteur de la semaine.

"Dans la présente course à l’identification de planètes localisées dans la "zone habitable", est-ce que l’on peut détecter si elles ont des lunes ?", nous demande Gerard Content sur notre page Facebook. C'est notre Question de la semaine. Pour y répondre, (re)découvrez ci-dessous notre article "Exolunes : elles se dévoilent enfin" extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°903, daté mai 2022.

Exolunes : "cela fait quinze ans que nous traquons ce type d'objets"

L'astre se situerait à 5600 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Cygne. Il orbiterait autour d'une planète de la taille de Jupiter, nommée "Kepler-1708-b" par les astronomes, qui gravite elle-même autour d'une étoile similaire au Soleil. Et selon des chercheurs de l'Université Columbia à New York (États-Unis), il pourrait marquer l'histoire de l'astronomie en étant identifié comme la toute première exolune - le satellite d'une exoplanète (planète extrasolaire) autrement dit à l'instar de notre compagnon céleste la Lune.

"Cela fait quinze ans que nous traquons ce type d'objets, confie David Kipping, auteur principal de l'étude. Et il nous a fallu quatre années pour passer en revue des dizaines de candidats possibles jusqu'à débusquer ce qui s'apparente fortement à une lune extrasolaire." Si cette découverte se confirme, elle permettrait de franchir une nouvelle frontière en astronomie et ouvrirait un champ de recherche extrêmement prolifique. "Les exoplanètes ont révolutionné notre compréhension des autres systèmes stellaires mais elles ne constituent qu'une partie du tableau, souligne en effet David Kipping. En raison de leur abondance et diversité supposées, les lunes extrasolaires nous apprendraient elles aussi énormément de choses sur notre unicité et la manière dont ces systèmes se forment. "

On dénombre quantité de satellites naturels dans notre système solaire. Les planètes les plus internes, Mercure et Vénus, en sont certes dépourvues, mais la Terre en possède un et Mars deu[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi