Comment expliquer le succès croissant des téléfilms de Noël ?

·1 min de lecture

C'est pour certains l'une des rares bonnes nouvelles de 2020 : les téléfilms de Noël envahissent les chaînes de télévision françaises depuis trois semaines. Ils sont même arrivés avec un mois d'avance par rapport à 2019. Jonathan Escarpiado, directeur adjoint des acquisitions du groupe TF1, et Charles Decant, journaliste, décryptent dans Culture Médias ce succès grandissant.

Retrouvez toute l’actu médias dans notre newsletter quotidienne

Recevez chaque jour à 13h les principales infos médias du jour dans votre boîte mail. Un rendez-vous incontournable pour être au point sur l’actu, les audiences télé de la veille et faire un point sur les programmes à ne pas manquer.

Abonnez-vous ici

Une programmation gargantuesque

77 téléfilms de Noël diffusés rien que cette semaine ! Le genre explose à la télévision française. À elles seules, les chaînes du groupe TF1 (TF1, TMC et TF1 Séries Films) en diffusent pas moins de 24, du lundi au dimanche. "Depuis quelques années, on voit que c'est un genre qui plaît beaucoup aux téléspectateurs. C'est un moment que beaucoup attendent pour souffler et penser à autre chose. Surtout en 2020", justifie le directeur adjoint des acquisitions du groupe TF1.

Face à ce succès, la Une passera même, à partir du 14 décembre, de deux à trois téléfilms de Noël par jour. Il faut dire que les audiences sont au rendez-vous. "Les après-midi de semaine, les téléfilms de Noël de TF1 réunissent en moyenne 1,9 million de personnes, pour 21% de part d'audiences&quo...


Lire la suite sur Europe1