Expo : 200 visions de l’Art du voyage, chez Louis Vuitton

·1 min de lecture

A l'occasion de son 200e anniversaire, Louis Vuitton propose une exposition autour de l'objet qui a fait sa renommé : la malle. Deux cents personnalités ont livré leur version et nous font voyager dans leur imaginaire.

Des malles partout, en haut, en bas, presque toutes de la même taille : 100x50x50 cm. Des malles qui ont voyagé dans le monde entier. Des malles personnalisées, designées, décorées par 200 « visionnaires » issus de tous horizons (art, culture, sciences, sport, humanitaire…). Deux cents interprétations artistiques du voyage et de l’évasion.

Pour les 200 ans de la naissance de son créateur, Louis Vuitton a proposé à 200 personnalités de donner leur version de la pièce maîtresse du malletier. Elles sont exposées dans la maison de famille du créateur et vont voyager pendant un an de Tokyo à New York avant de faire l’objet d’une vente aux enchères dont les recettes sont intégralement versées à la création d’un programme de bourses étudiantes pour jeunes artistes.

1er-etage_3
1er-etage_3

Exposées dans la maison familiale de Louis Vuitton à Asnières jusqu’au 6 mars, elles bénéficient de ce cadre sublime qui mélange Art nouveau et structures métalliques à la Gustave Eiffel, à un jet de pierre des ateliers qui confectionnent les commandes spéciales.

Des artistes comme Jean-Michel Othoniel ou Jean-Philippe Delhomme exposent aux côtés de personnalités moins attendues, comme le groupe de K-Pop BTS ou encore la chroniqueuse de Quotidien Alison Wheeler. Ici, chaque « visionnaire » se raconte à travers l’objet. La moitié des malles sont recouvertes d’écrans qui diffusent de courts films sur les parois : chorégraphies, animations, saynètes...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles