Les fèves : une mine de bienfaits après 50 ans !

Connaissez-vous les fèves, ces graines ovales et plates de la famille des légumineuses ? Elles se présentent sous forme de gousses vertes, vendues sur nos étals d’avril à juillet ou sous forme séchée tout le reste de l’année.

Ne vous y trompez pas : même si elle ressemble à un légume, la fève est un féculent, au même titre que les haricots blancs, les pois chiches, les lentilles ou les pommes de terre. Et elle regorge de bienfaits pour notre santé.

Contrairement aux légumes, la fève est composée de sucres complexes, comme l’amidon résistant. La particularité de ce glucide est de ne pas se dégrader dans l’intestin grêle. Il arrive donc intact dans le côlon et y fermente, nourrissant ainsi notre flore intestinale, en fournissant de « bonnes » bactéries.

100 g de fèves apportent 8 g de protéines, ce qui en fait une source intéressante. Comme les autres légumineuses, combinez-les avec des céréales complètes : leurs protéines sont complémentaires et particulièrement utiles pour les personnes qui ne consomment pas ou peu de protéines animales.

Vitamine C, B1, B3 mais surtout B9 : la fève est une source de vitamines. Ainsi, 100 g de fèves cuites apportent l’équivalent de 30 % des valeurs nutritionnelles de référence en vitamine B9. Celle-ci participe au renouvellement des cellules sanguines et au bon fonctionnement du système immunitaire.

Outre les vitamines, les fèves contiennent du fer, du cuivre, du potassium, du calcium, du magnésium et du manganèse. Le cuivre, notamment, est présent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles