Les féculents à l'index glycémique le plus bas (et ceux à éviter)

© Istock/Getty Images

L’alimentation IG bas a le vent en poupe. L’index glycémique est, comme son nom l’indique, lié au taux de glucose dans le sang. Et en l'occurrence, à la capacité d’un aliment à provoquer ou non une augmentation de ce taux dans l’organisme. Cette notion a été inventée dans les années 80 par le Pr David Jenkins (Faculté de Médecine, Université de Toronto) et le Dr Thomas Wolever.

On distingue les aliments à IG bas (inférieur à 50), moyen (entre 35 et 50) et ceux à IG élevé (supérieur à 50). Si une alimentation à IG bas a évidemment tout son intérêt pour les personnes diabétiques, elle peut aussi se révéler très utile pour tous ceux qui souhaitent maîtriser leur glycémie, contrôler leur poids et réduire leur taux de cholestérol.

Les féculents sont essentiels à une alimentation équilibrée. Sur le plan de l’index glycémique, tous ne se valent pas. Si vous souhaitez adopter une alimentation à IG bas, ou tout cas y apporter une attention particulière, voici les féculents à privilégier. En gardant à l’esprit que les féculents regroupent aussi bien le pain et les autres céréales que les légumes secs, légumineuses et pommes de terre.

À l’inverse, certains féculents disposent d'un index glycémique élevé et doivent donc être consommés avec modération.

Manger de la purée n’a pas du taux le même impact sur la glycémie que manger une salade de pommes de terre, même si l’aliment de base est le même. Et pour cause, le mode de cuisson a une véritable incidence sur l’acide glycémique. Ainsi, des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite