Féminicide : 28 ans de réclusion pour un homme ayant tiré sur sa compagne

© Getty Images

La cour d’assises de Perpignan a condamné mercredi un homme à 28 ans de réclusion criminelle. Il avait tué sa compagne d’une balle dans la tête, dans leur logement du Boulou, (Pyrénées-Orientales) en 2020.

Fatih Ataoglu, 47 ans, a été reconnu coupable du meurtre de sa conjointe et condamné à une peine de 28 ans de réclusion criminelle, assortie d’une interdiction de détenir une arme et de séjourner dans deux départements pendant 10 ans.

Dans la soirée du 23 janvier 2020, alors qu’il était en état d’ébriété et avait consommé de la cocaïne, il avait tiré avec une carabine sur sa compagne, Valérie. Âgée de 47 ans et mère de quatre enfants issus d’une autre union, elle avait été touchée au front et était morte des suites de ses blessures.

L’accusé a toujours plaidé l’accident, affirmant avoir actionné la carabine sans le vouloir alors qu’il était en train de lubrifier. « Le coup est parti tout seul. Jamais je ne lui aurais fait du mal », a-t-il assuré lors du procès.

LIRE AUSSI >> Ostéopathe, elle répare le corps des femmes victimes de violences

Violences conjugales connues

Une défense mise à mal par le rapport balistique et plusieurs témoignages concordants évoquant des violences conjugales, dont celui d’une ex-compagne avec laquelle il a eu un enfant. « Je me revois avec mon gros ventre en train d’essuyer mon sang par terre », a-t-elle raconté devant la cour lundi.

« J’avais rencontré cette femme », a-t-elle ajouté, disant lui avoir conseillé de partir « avant qu’il ne soit trop tard ». Un avertissement qui n’a pas permis de sauver Valérie. « Ma mère n’osait rien dire, il lui avait retourné le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi