Féminicide de Magali Blandin : le mari, principal suspect, s'est suicidé

·1 min de lecture

Jérôme Gaillard, qui avait avoué le meurtre de son épouse et mère de leurs quatre enfants en février, s'est pendu en prison dans la nuit de dimanche à lundi. 

Le corps de Jérôme Gaillard, 45 ans, « a été découvert dans sa cellule située dans l'aile réservée aux détenus vulnérables ce jour à 03h44 » de la prison de Vezin-le-Coquet près de Rennes, a précisé lundi le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, dans un communiqué. « Son corps a été retrouvé pendu à la grille de la fenêtre de sa cellule, au moyen d'une cordelette pouvant être constituée d'un morceau de drap déchiré », a ajouté le magistrat. 

Lire aussi >> Affaire Magali Blandin : un féminicide et beaucoup de soutiens

Jérôme Gaillard avait reconnu avoir tué à coups de batte de baseball son épouse, une éducatrice spécialisée de 42 ans, qui l'avait quitté quelques mois plus tôt. En détention provisoire depuis le 21 mars, il avait entamé une grève de la faim le 13 octobre, selon le procureur. « Il a été retrouvé, sur une table de sa cellule, une lettre d'adieux ainsi qu'un feuillet manuscrit intitulé "testament"», a-t-il ajouté. 

« Les mots me manquent face à tant de gâchis », a réagi pour l'AFP l'avocat de Jérôme Gaillard, Me Jean-Guillaume Le Mintier. Son client avait entamé une grève de la faim pour pouvoir voir ses enfants – « sa raison de vivre » – confiés aux services sociaux, selon lui. « La dernière fois que je lui ai parlé, il pleurait face à ce champ de ruines qu’il laissait derrière lui et qu’il voulait tenter de réparer en vain », a poursuivi l'avocat. 

« Complot criminel...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles