Les féminicides ont augmenté de 20% : 122 femmes tuées en 2021, une étude alerte

©Istock / bymuratdeniz

Un rapport a été publié le 26 août par le ministère de l’Intérieur. Ce dernier montre que les féminicides sont en hausse. Au total, en 2021, l’étude recense 122 femmes ayant perdu la vie. Décryptage.

Vendredi 26 août, le ministère de l’Intérieur a publié un bilan sur « les morts violentes au sein du couple ». Résultat ? L’étude montre une hausse des décès entre 2020 et 2021. En 2019, on comptait 146 cas de féminicides contre 102 en 2020. Mais le nombre de cas connaît de nouveau une augmentation avec un rebond de 122 femmes ayant perdu la vie, tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2021.

À lire aussi >> Nouveau féminicide dans le Jura, le conjoint de la victime placé en garde à vue

Les féminicides de nouveau en hausse

L’étude nous apprend que les féminicides ont subi une augmentation en 2021. En moyenne, un décès tous les deux jours et demi a été enregistré l’année dernière contre un tous les trois jours en 2020. Outre ces chiffres malheureux, le rapport dévoile également des informations précieuses sur ces crimes. Il indique ainsi que « le profil type de l’auteur n’a pas changé. Il est majoritairement masculin, le plus souvent, en couple, de nationalité française, âgé de 30 à 49 ans ou de 70 ans et plus, et n’exerçant pas ou plus d’activité professionnelle ». Autre observation, dans un tiers des cas, la présence d’au moins une substance pouvant altérer le comportement de l’auteur ou de la victime a été relevée au moment des faits.

Le bilan souligne également que les féminicides surviennent généralement après plusieurs phénomènes de violence. En effet, près d’une femme sur trois, soit 32 %, avait...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi