Féminicides : leur mère a été tuée par leur père, elles témoignent et demandent la mise en place d’un plan national

·1 min de lecture

Patricia, la mère d’Emilie (22 ans), Pauline (26 ans) et Anne-Sophie (30 ans) a été assassinée par son mari le 27 janvier 2019. Aujourd’hui, les trois filles de Patricia racontent à Femme Actuelle et Simone l’horreur vécue face au meurtre de leur mère… mais aussi l’horreur vécue après le drame, lorsqu’elles se sont retrouvées complètement démunies, sans aucune aide de l’Etat. Emilie, Pauline et Anne-Sophie évoquent d’abord leur enfance dans un bain de violences conjugales entre la menace “les crises, la peur.” Leur père (qu’elles désignent uniquement avec le terme “géniteur”) s’en prend aussi à ses enfants, qui finissent par avoir peur, chaque soir, de “passer le pas de la porte.” Leur mère Patricia aura tenté de s’enfuir… en vain. À chaque fois, son mari violent promettait de la retrouver, où qu’elle aille. Jusqu’à ce jour de janvier 2019 où il est passé à l’acte en la tuant, avant de se suicider. Pauline est la première à arriver sur les lieux. “J’ai compris que c’était terminé”, témoigne-t-elle. “Votre monde s’écroule. Il ne reste que 3 personnes sur 5. En une fraction de seconde, toute une vie s’envole.”

Anne-Sophie poursuit : “Cette annonce, on l’a eue dans la rue, entourées de gens inconnus… Quand on est rentrées dans cette maison, on a retrouvé [...] une scène de guerre. Il restait des traces du crime de notre mère et du suicide de notre géniteur.” Ce n’est alors que le début du cauchemar. “On a décidé de payer une nouvelle société de nettoyage parce qu’il faut savoir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite