Féminicides : comment sont mortes les femmes françaises en 2021 ? Les statistiques glaçantes dévoilées

En 2021, ce sont 143 morts violentes au sein du couple qui ont été recensées par les services de police et unités de gendarmerie, révèle le site du Ministère de l’Intérieur et des Outre-Mer dans une étude dévoilée ce vendredi 26 août 2022, et que Femme Actuelle a pu recevoir. Il est précisé que ce chiffre a augmenté de 14% par rapport à l’année précédente puisque ce sont 125 féminicides qui avaient été recensés. En moyenne, un décès est "enregistré tous les deux jours et demi, contre un tous les trois jours en 2020", apprend-on ainsi. L’étude rappelle aussi que les femmes sont, sans aucune surprise, les principales victimes : 122 en 2021 contre 102 en 2020. Un tableau a été réalisé et des statistiques glaçantes concernant la mort de celles-ci ont été dévoilées. Il y a eu l’usage d’une arme blanche, dans 35% des faits. Il y a également l'utilisation d’armes à feu, dans 32%. Des féminicides commis au domicile du couple, de la victime ou de l’auteur dans 78% des cas. Pour le mobile, il peut s’agir de faits précédés d’une dispute, dans 22% des cas, ils peuvent intervenir dans le contexte d’une séparation non acceptée (19%) ou encore être commis entre époux, concubins ou pacsés (66%).

Cette étude met en avant le fait que les victimes sont à 85% des femmes. 43% d’entre elles ont entre 30 et 49 ans et 20% ont 70 ans et plus. Dans 32% des cas, ces femmes étaient déjà victimes de violences antérieures mais aussi que 85% d'entre elles ont subi des violences physiques et psychologiques. Des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite