Féminicides, port du voile… Comment les droits des femmes ont-ils été traités pendant le débat ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Véritable enjeu pour les deux candidats, les droits des femmes n’ont été abordés durant le débat de l’entre-deux tours que par le prisme de la sécurité et de la laïcité. Qu’ont déclaré Emmanuel Macron et Marine Le Pen et surtout, qu’en ont pensé les militantes féministes ?

Violences sexistes et sexuelles, inégalités salariales, précarité menstruelle, port du voile… Quelle place les droits des femmes ont-ils occupé pendant la campagne présidentielle et plus particulièrement dans les programmes des candidats Emmanuel Macron et Marine Le Pen ?

À en juger par leur évocation mercredi 20 avril lors du débat de l’entre-deux tours, une place qui est loin d’être centrale. Il s’agissait pourtant pour les deux aspirants locataires de l’Élysée de se démarquer sur ce sujet dont attendent beaucoup les premières concernées. Tandis qu’Emmanuel Macron a renouvelé pendant sa campagne son souhait de faire de l’égalité femmes-hommes « la grande cause » de son futur quinquennat, Marine Le Pen surfe sur un a priori favorable qu’ont les électrices à son sujet. Parce qu’elle pourrait être la première femme à être élue présidente de la République, près d’une Française sur deux la juge « féministe ».

À lire aussi >> Débat présidentiel : véritable moteur démocratique ou spectacle ?

Emmanuel Macron défend son bilan sur les féminicides

L’occasion était donc belle pour les deux candidats de tirer leur épingle du jeu et de rallier à leur cause l’électorat féminin encore indécis. Mais les droits des femmes ont finalement été à peine esquissés durant l’échange de trois heures entre les deux candidats.

Parmi les mesures évoquées, celle concernant les féminicides, et sur...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles