Fête des grands-mères : quelles fleurs lui offrir ?

·2 min de lecture

Le 7 mars c'est la fête des grands-mères ! L'occasion parfaite pour leur offrir de jolies fleurs et les remercier de nous avoir transmis toutes ces super recettes et astuces incontournables, de génération en génération. En fonction de la saison, des goûts et de leur signification, découvrez quelles fleurs il est préférable d'offrir à votre mamie.

Dites-lui je t'aime avec des tulipes ! La saison des tulipes démarre au mois de mars, ce qui en fait un choix privilégié pour la fête des grands-mères. Offrez-lui un bouquet très coloré et frais à mettre en vase dans son salon. Elles demandent peu d'entretien, si ce n'est un peu d'eau quand elles ont soif. Ce sont des fleurs pleines de symboliques qui varient en fonction de leur couleur. On optera plutôt pour du rose pour un cadeau fait à un membre de sa famille, pour signifier une grande affection.

Un bouquet de roses, c'est le choix le plus simple que l'on puisse faire, mais aussi le plus susceptible de plaire à tous. Offrez-en un à votre grand-mère pour sa fête pour lui faire plaisir. Afin d'éviter toute confusion avec la passion d'une déclaration amoureuse, privilégiez des roses d'autres couleurs que le rouge (rose ou blanc par exemple), ou faites-lui un joli assortiment de plusieurs teintes pour obtenir un bouquet parfumé et vertigineux.

Quoi de mieux pour célébrer la fête d'un aïeul que de lui offrir du lys ? Symbole passé de la royauté, cette fleur n'a rien perdu de sa superbe en quelques siècles. Vous pouvez confectionner un bouquet bariolé avec des couleurs qui annoncent le retour des beaux jours. Jaune, rose, blanc, vert, ou encore orange : un festival de couleurs qui va venir égayer le cœur de votre grand-mère.

De la couleur, de la couleur, et encore de la couleur ! Offrir un bouquet d'anémones pour la fête des grands-mères, c'est offrir une explosion de couleurs. Ces fleurs semblables à de grosses marguerites sauront donner de la vie à n'importe quelle pièce de sa maison. Attention cependant à les garder à l'abri (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite