Fabien Azoulay : ce jeune français détenu en Turquie depuis 4 ans, violé, brûlé, torturé, émeut la France entière

·1 min de lecture

Un récit qui fait froid dans le dos. En 2017, Fabien Azoulay, Français de quarante-trois ans, se rend quelques jours à Istanbul, en Turquie, afin de se faire poser des implants capillaires. Celui qui tenait un spa à New York verra sa vie basculer lorsque les forces de l'ordre locales le surprennent avec un stimulant sexuel, baptisé le GBL, interdit dans le pays. Il sera condamné à dix-huit ans et huit mois de prison pour "trafic de stupéfiants" et non simple consommation personnelle. Depuis quatre ans, Fabien Azoulay tente par tous les moyens de se faire transférer en France. Et pour cause, depuis son incarcération, le jeune homme vit un véritable enfer derrière les barreaux de Giresun près d'Istanbul. Son avocate et ses proches ont mis en ligne une pétition qui ne cesse de cumuler les signatures.

Au départ, Me Carole-Olivia Montenot, son avocate, a tenté d'aller dans le sens de la justice turque : "On a joué le jeu de la justice et celui de la diplomatie. Mais rien ne bouge", a-t-elle confié lundi 12 avril 2021 à 20 Minutes. Un silence et une inaction qui ont poussé l'avocate et les proches de Fabien Azoulay à publier ses nombreuses lettres envoyées depuis la prison. Des écrits bouleversants où le détenu décrit des conditions de détention insoutenables. En effet, Fabien Azoulay, homosexuel et de confession juive, raconte qu’il est quotidiennement harcelé, maltraité et menacé : "Ses conditions de détention relèvent d'une atteinte à la dignité humaine", raconte Sophie Wiesenfeld, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite