Fabienne Carat méconnaissable : cheveux roux et ventre dévoilé, tous les looks sont permis pour l’actrice !

Nouvelle année pour un nouveau look ? Pour commencer 2020 comme il se doit, Fabienne Carat a mis sur papier ses bonnes résolutions. Et au top de sa liste, la comédienne a décidé d’apporter un vent de fraîcheur à son dressing. Celle qui a été révélée dans la sitcom « Plus Belle la Vie » veut de la fantaisie et de l’originalité. Si Fabienne Carat a l’habitude de nous en mettre plein les mirettes par ses looks de cow-girls ou de femme d’affaire en tailleur transparent, elle a de nouveau chamboulé ses habitudes vestimentaires ! Oubliez la petite blouse vaporeuse qu’elle affectionne tant ! L’interprète de Samia se la joue plus roots mais toujours aussi sexy !

Fabienne Carat affole la Toile avec son dernier look !

Les posts se suivent et se ressemblent pour la pétillante quadra. Peu importe sa nouvelle tenue, Fabienne Carat fait des ravages auprès de ses followers. Et ce n’est certainement pas sa dernière photo partagée sur son compte Instagram qui prouvera le contraire. Ses yeux ténébreux généreusement soulignés au khôl noir et le teint lumineux, elle envoûte l’objectif en un seul regard. Comme tout droit sorti d’un road movie américain, Fabienne Carat pose lascivement accoudée à un truck orange flashy dans une tenue ultra-sexy. La chemise à carreaux aux multiples nuances de bleu, nouée en-dessous de la poitrine, dévoile la silhouette de rêve de l’audacieuse fashionista.

Et bye bye sa brillante chevelure brune ! Le temps d’un shooting pour le calendrier de l’association Rose up luttant contre le cancer, l’actrice a radicalement changé de style en adoptant une perruque rousse légèrement dégradée. Telle Fifi Brindacier, Fabienne Carat a attaché ses cheveux éclatants en deux délicates couettes basses. Un nouveau style qui semble avoir très vite conquis le cœur de ses nombreux admirateurs : « Quelle beauté tu es sublime je t'adore trop », « Trop belle en rousse », « Rousse ou brune, vous restez simplement une déesse réincarnée », « Ah, un autre charme », peut-on lire en dessous

(...) Cliquez ici pour voir la suite