Fabriquer ses oyas

Les oyas sont utilisées depuis le temps des Romains ! Cette technique d’arrosage un peu oubliée est pourtant très efficace et permet de conserver une terre humide pendant de nombreux jours sans aucun arrosage supplémentaire. Tenté ? Voici comment en fabriquer vous-même ! Des conseils de Stéphane Marie extraits de son livre « Se mettre au potager ». Une oya (ou « olla ») est une jarre en terre cuite que l’on enterre dans son potager pour se faciliter l'arrosage des légumes. On ne garde que le goulot à l’extérieur de manière à pouvoir remplir d’eau la jarre. La terre cuite est poreuse : elle laissera échapper l’eau très, très doucement. La jarre mettra plusieurs jours à se vider et ainsi la plante aura toujours les racines à l’humidité. Les oyas sont assez coûteuses, d’autant plus qu’il en faut plusieurs. La solution alternative de les fabriquer maison est donc très intéressante pour votre portefeuille ! Bon à savoir : Vérifiez l’oya toutes les semaines et adaptez vos fréquences de vérification à la météo et à la vitesse de consommation de l’eau par votre terrain. Plus la terre est sableuse, plus vite l’oya se videra. Il faudra vérifier que les oyas soient bien vides si vous les laissez en place l’hiver : si l’eau venait à geler, elle pourrait entraîner la fissure des oyas !Tutoriel pour fabriquer ses oyas