Face à la crise du logement, le gouvernement révèle une série de dispositions techniques

La Première ministre Elisabeth Borne annoncera ce lundi 5 juin un plan face à la crise du logement, à l’occasion de la restitution des discussions du Conseil national de la refondation (CNR).

Le gouvernement a dévoilé ce dimanche 4 juin dans la soirée une série de dispositions techniques pour tenter de freiner la crise du logement, avant les annonces précises de la Première Ministre Elisabeth Borne ce lundi 5 juin.

Pas de mesures choc

Le plan est guidé par 5 objectifs phares : favoriser l'accession à la propriété et à la location, soutenir la production et la rénovation de logements sociaux, relancer la construction et amplifier la rénovation énergétique du parc privé.

Sans mesure choc, le plan ne prend par exemple pas en compte l'encadrement des prix du foncier, l'une des propositions fortes issues du CNR.

Au menu donc, prolongation mais resserrement du prêt à taux zéro (PTZ) jusqu’en 2027, aides à la location mais fin du dispositif Pinel, extension de la garantie "Visale" qui permet d'obtenir une caution locative d'Action Logement, création d’une enveloppe supplémentaire de 160 millions d’euros sur cinq ans...

Un plan très attendu

Ce plan de mesures est très attendu puisque sur le logement, les espoirs sont énormes. Le nombre de ménages patientant pour un logement social, 2,42 millions, n'a notamment jamais été aussi élevé, et celui des personnes sans domicile a grimpé à 330.000.

Professionnels de l'immobilier, associations, bailleurs sociaux : le monde du logement dans son ensemble manifestait donc la même impatience de voir l'exécutif agir.

Un premier pas vers un meilleur accès au logement

Ainsi, trois cahiers ont été...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi