Publicité

Face aux IA, les mangakas et les animateurs japonais ont peur de perdre leur travail

Une étude japonaise souligne la crainte de plus en plus forte des IA parmi les artistes japonais. Entre les créateurs de mangas, d’animes et d’autres œuvres, c’est une large partie de la pop culture du pays qui s’inquiète.

Le Japon est un pays réputé pour être à la pointe de la technologie, parfois même en avance sur notre époque. À ce titre, la révolution représentée par les intelligences artificielles est suivie de près au pays du Soleil Levant. Si certains Japonais prônent les avantages considérables de cette technologie, d’autres affichent leur inquiétude vis-à-vis des IA.

C’est le cas des artistes japonais. Dans un sondage de l’Association des Artistes du Japon (Arts Workers Japan Association) mené auprès de 25 000 artistes, 94 % d’entre eux déclarent être « inquiets que l’IA puisse avoir des effets négatifs sur les droits d’auteur ». Selon l’information, partagée le 16 mai 2023 par Anime News Network, les créateurs japonais ont déjà fait part de mauvaises expériences liées aux usages de cette nouvelle technologie. Du vol de leurs créations et leur distribution sur des sites étrangers à l’utilisation d’enregistrements vocaux altérés et revendus, l’IA est régulièrement utilisée sans le consentement des artistes, provoquant de vrais désagréments de droits d’auteur.

Des mangakas face aux IA difficiles à encadrer

Dans l’industrie du manga et de l’animation, l’IA suscite autant d’engouement que de crainte. Dans une interview datant du 3 mai 2023,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Midjourney