Facile à cerner

·2 min de lecture

Sur les réseaux sociaux, les tapis rouges ou les podiums des créateurs, l’œil fatigué est le nouveau roi du cool. Voilà qui tombe à pic pour l’hiver.

Exit les sachets usagés de thé vert ou de camomille en cataplasme, les deux petites cuillères à café glacées, les rondelles de concombre, les correcteurs de teint ou même le sommeil. Car cet hiver, les grosses valoches sous les yeux sont synonymes de hype ! Traduction : le look « j’ai dormi deux heures » parce que j’ai fait la teuf toute la nuit ou parce que j’ai regardé une série sur Netflix jusqu’à l’aube est à la pointe de la mode.

Lire aussi:Comment s'habiller quand on a mauvaise mine

Et c’est évidemment à la plateforme TikTok et à sa communauté valorisée à 1 milliard de fans que l’on doit cette dernière beauty lubie, totalement déjantée et pourtant rapidement adoptée par le reste du monde, en l’occurrence la team des branchés et des célébrités, telles Sharon Stone, Lady Gaga, Eva Longoria et Demi Moore, qui multiplient ces derniers temps les selfies cernes apparents sur leur fil Instagram.

Lire aussi:Rajeunissement du regard. Ne vous décidez pas aveuglément

Tout a commencé, donc, avec une vidéo postée sur TikTok par une Américaine de 19 ans, Sara Carstens (@sarathefreeelf). On la voit se maquiller de manière à accentuer ses cernes à l’aide d’un rouge à lèvres en stick rouge-brun mat, de la marque Alverde (vendu 5,95 euros sur Amazon). L’objet d’un tel geste à faire hurler les professionnels du maquillage du monde entier ? Décomplexer les jeunes femmes sujettes à ces fameuses zones d’ombre souvent difficiles à camoufler.

Faire du beau avec du moche, voilà une idée qui parle au monde de la mode

Aujourd’hui, l’œil cerné serait donc un trait de beauté trop longtemps sacrifié sur l’autel du teint zéro défaut, un détail expressif qui définit une personne « normale » et que l’on se doit de mettre en valeur. « Cela a(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles