Façon Sexe

  • Affaire Jacquie et Michel - Liza Del Sierra : "Ça suffit de se cacher sous l’amateurisme pour faire n’importe quoi"

    Ce mardi 14 juin, Michel Piron, le propriétaire de Jacquie et Michel a été placé en garde à vue dans une enquête pour "complicité de viol" et "proxénétisme". L'ouverture de l'enquête survient après que trois associations féministes avaient saisi la justice à la suite de témoignages de femmes qui assuraient avoir été contraintes à des "pratiques sexuelles hors normes et douloureuses" lors des tournages. Liza Del Sierra est une ancienne actrice porno. Elle est aujourd’hui infirmière et réalisatrice et productrice de films pornographiques. Récemment, elle a été auditionnée au Sénat par la délégation aux droits de femmes. En collaboration avec les équipes de la société de films pornographiques Dorcel, Liza Del Sierra a travaillé à la rédaction d’une charte déontologique, rendue publique en avril 2021, à destination de l’ensemble des producteurs de films français pour adultes. Elle donne son avis sur l’affaire Jacquie et Michel et fustige le "porno amateur". D’après elle, il faut cesser de se cacher derrière cette étiquette "amateur" lorsque l’on fait du profit et "n’importe quoi".

  • Mathilde Davril : "Je suis et serai une prostituée toute ma vie"

    Dans son livre "300 de l’heure, le prix de ma liberté" (ed. Max Milo), Mathilde Davril illustre son quotidien d’escort girl, un métier qu’elle exerce depuis plus de 10 ans et qu’elle revendique. Pour elle, l’escorting est une mentalité que l’on garde toute la vie. Interview : Carmen Barba

  • Mathilde Davril : "À 28 ans, j’ai remplacé Tinder par la prostitution"

    Dans son livre "300 de l’heure, le prix de ma liberté" (ed. Max Milo), Mathilde Davril illustre son quotidien d’escort girl, un métier qu’elle exerce depuis plus de 10 ans. Une décision assumée qu’elle a prise après un enchaînement de désillusions amoureuses. Interview : Carmen Barba

  • "C’est la pratique sexuelle qui a changé le cours de l’histoire"

    Didier Dillen est l’auteur de "La fabuleuse histoire de la levrette" (éd. La Musardine). Pendant des siècles, la pratique de la levrette a fait l’objet de nombreux interdits pour finalement devenir la pratique sexuelle préférée des Français. Dans son livre, le journaliste révèle comment la levrette a permis à Henry II et Catherine de’ Medici de donner une descendance à la couronne française.

  • Façon Sexe - Les confessions de Patricia Herzman, ancienne call-girl et "fille" de Madame Claude

    A quoi ressemblait la vie d'une "fille" de Madame Claude ? Le géant Netflix a sorti sur sa plateforme un long-métrage consacré à la vie de cette énigmatique femme. Madame Claude, Fernande Grudet de son vrai nom, était à la tête d'un réseau de prostitution dans les années 60. Patricia Herzman a sorti "Call-girl du Tout-Paris : confessions d'une fille de Madame Claude" (éd.Nouveau Monde). Un ouvrage dans lequel elle raconte son année et demi passée aux côtés de Madame Claude. Une façon pour elle de dénoncer les clichés véhiculés par le film "Madame Claude" et de saluer "le courage" et "la classe" de celle qui lui a fait "gagner beaucoup de temps". Patricia Herzman revient également sur son aventure avec Gianni Agnellli, l'ancien dirigeant de la Fiat et raconte comment, au cours d'une escapade avec L'​Avvocato, elle a fait "trembler" l'Italie.

  • Façon Sexe - Lucile Bellan ("Masturbation") : "Les femmes qui se masturbent, c’est considéré comme tellement "sale" qu’on n'en parle jamais"

    Lucile Bellan est journaliste et autrice. Elle vient de sortir "Masturbation" (éd.Leduc), un manuel qui traite donc de masturbation et qui donne des outils pour mieux se faire plaisir en solitaire ou en duo. Même si la parole au sujet de la sexualité féminine, la masturbation des femmes restent une pratique taboue voire considérée comme "sale". A tort ! Car, comme l'explique l'autrice du manuel, la masturbation permet aux femmes de mieux se positionner dans les rapports avec les personnes du sexe opposé. Se faire plaisir, c'est se donner de la force. Interview : Carmen Barba

  • Façon Sexe - Cybèle Lespérance nous raconte son quotidien d'accompagnante sexuelle : "C'est ce que je trouve le plus difficile dans mon métier"

    Cybèle Lespérance est accompagnante sexuelle. Avec l’aide de d’autres travailleurs du sexe, elle milite pour que l’accompagnement sexuel soit ouvert à tout le monde et pas qu’aux personnes victimes de handicap. Cybèle Lespérance est notamment présente dans le film "Vivante" d’Anoushka, premier film porno sur l’accompagnement sexuel. Elle a joué le rôle de conseillère pour les besoins du scénario. En France, l'accompagnement sexuel est interdit par la loi. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics. Interview : Carmen Barba

  • Façon Sexe - Lou Sarabadzic (Éloge poétique du lubrifiant) : "On ne parle pas du lubrifiant parce que c'est souvent lié à un sentiment de honte"

    Pourquoi on ne parle jamais du lubrifiant ? C'est à cette question que l'autrice Lou Sarabadzic a tenté de répondre. Un petit moyen souvent méprisé qui promet pourtant des plaisirs décuplés. Dans un essai intitulé "Éloge poétique du lubrifiant", réédité par Le Nouvel Attila, l'autrice impute la faute au patriarcat qui domine la société. Tout en humour et poésie, ellle invite à déconstruire nos clichés et à s'armer d'un lubrifiant. Luxure garantie. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics. Interview : Carmen Barba

  • Façon Sexe - Laura Berlingo (Une sexualité à soi) : Tenir compte des normes et des injonctions pour mieux redéfinir sa sexualité

    Laura Berlingo est gynécologue et obstétricienne. Elle signe aux éditions "Les Arènes" un manifeste "Une sexualité à soi", qui revient sur les nombreuses injonctions qui ternissent la sexualité. Le propos de la praticienne est claire : il faut tenir compte de toutes les normes pour mieux se positionner. "Ce n’est pas grave d’être dans la norme" explique-t-elle. Le schéma hétérosexuel "classique" peut convenir à ceux qui en sont conscients. Tenir compte des normes et des injonctions c’est aussi éviter de marginaliser ceux qui veulent sortir des sentiers battus. Dans "Une sexualité à soi", l'auteure salue la libération de la parole autour du sexe, qui s'opère en masse sur les réseaux sociaux", mais souligne l'importance de ne pas basculer dans une autre norme : celle du tout clitoriden. Comme elle l'explique pour nous dans "Façon Sexe", une norme ne doit pas en remplacer une autre. Certaines femmes ne jouissent pas avec le clitoris. D'après elle, il est nécessaire de le souligner et de ne pas marginaliser. La gynécologue aborde également le tabou qui entoure ce qu'elle appelle "la norme vulvaire". Certaines femmes sont complexées par leur vulve. Chaque année, 5000 femmes ont recours à la nymphoplastie. Une honte alimentée par les images mainstream et majoritaires des vulves épilées, et parfois retouchées. Laura Berlingo insiste : "Ne laissez jamais quelqu'un.e, partenaire ou médecin, vous dire que votre vulve n'est pas normale". Et de poursuivre : "Lutter contre la norme vulvaire et contre l'invisibilisation de notre sexe est un enjeu féminste".  Dans ce manifeste, Laura Berlingo aborde plusieurs et diverses thématiques telles que l'éducation sexuelle, le consentement, le couple et la parentalité,... Autant de sujets marqués parfois par le fer rouge de la censure. A chacun donc de se libérer des diktats et de définir sa propre sexualité. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics. Interview : Carmen Barba

  • Façon Sexe - Maïa Mazaurette : "Il faut parler de circlusion, si on utilise que le mot 'pénétration', on a l’impression que les femmes ne font rien"

    Maïa Mazaurette est experte en sexualité et compte bien faire valser les tabous en la matière. Chroniqueuse au "Monde", dans l’émission la "Bande originale" sur France Inter et dans le talk-show "Quotidien" sur TMC, elle a déjà publié deux livres, "Le Sexe selon Maïa" et "Sortir du trou, lever la tête". Dans son nouvel ouvrage intitulé "La Vulve, la Verge et le Vibro" (éditions de la Martinière), la journaliste et autrice décrypte un nouveau vocabulaire pour parler de sexe : "celui qu’on a et celui qu’on fait". Celle qui juge la langue française sexiste utilise de nouveaux mots qui mettent davantage en lumière les différentes identités et orientations sexuelles mais aussi le corps féminin. Et notamment la circlusion, qui "remet les femmes au centre de l'acte sexuel". "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics. Interview : Carmen Barba

  • Façon Sexe - Anoushka (Vivante) - "Aborder ce sujet tabou dans un porno, c'est déjà un peu fou"

    Se réapproprier son corps et panser ses blessures par le biais de la sexualité est le message que nous délivre la réalisatrice Anoushka. Elle a décidé d'aborder le sujet très tabou de l'accompagnement sexuel dans son nouveau film "Vivante", disponible en VOD sur Canal+. La réalisatrice de GLORIA (2016) et BLOW AWAY (2018) offre une vision poétique et progressiste du sexe tarifé et expose surtout sa vidéo de l'accompagnement sexuel en s'éloignant du caractère validiste qu'il peut parfois endosser. Elle prône un accompagnement sexuel encadré, tarifé et POUR TOUS. "Vivante" d'Anoushka est le premier porno adapté en audiodescription.  "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Catherine Grangeard : "Sexuellement, on envoie au placard 40% de la population des femmes"

    "Moi, les femmes de plus de 50 ans, je les trouve invisibles sexuellement". Cette phrase, c'est Yann Moix qui l'a prononcée en janvier 2019. Une sentence qui avait provoqué une vive polémique. Catherine Grangeard, psychanalyste et psychosociologue, adresse un coup de gueule à "un écrivain à succès" qui range "40% de la population des femmes en France" au placard. Son livre "Il n'y a pas d'âge pour jouir" (éd.Larousse) est donc une réponse étayée à tous ceux qui pensent comme Yann Moix.  En s'appuyant sur des questions, des analyses et des témoignages, Catherine Grangeard bat en brèche les idées reçues sur la sexualité des femmes de plus de 50 ans et explique qu'il est plus que temps que la publicité et les médias arrêtent de cultiver les diktats de minceur, de beauté et de jeunesse qui conditionnent trop les femmes. Un ouvrage nécessaire !   "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Dalila Kerchouche : "Beaucoup de femmes ont été brisées par leur mère dans leur éveil à la sexualité"

    Qui sont ces femmes qui décident d'entreprendre la voie de la résilience vers la sexualité ? Dalila Kerchouche, grand reporter et auteure, a décidé de les appeler les Sexploratrices. La journaliste a mené un an d'enquête en recueillant la parole d'une vingtaine de femmes de tous âges et milieux, pour les questionner sur le rôle qu'a joué et joue la sexualité dans leur vie. Ces femmes "qui ont mis leur jouissance au centre de leur vie". "Sexploratrices" est en cours d'adaptation en série télé.  "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Anne Louise Boulart : "Il n'existe pas de zone anatomique correspondante au point G. Cette appellation est préjudiciable pour les femmes"

    Il y a quelques années, une pratique consistant à injecter de l'acide hyaluronique dans le vagin pour stimuler le fameux point G a vu le jour. Plus répandue aux Etats-Unis qu'en France, ces injections promettent aux femmes orgasmes et volupté. Qu'en est-il réellement ?  Anne-Louise Boulart, médecin spécialisée dans la chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, est formelle : ces injections sont un leurre. Et pour cause... Il n'y a rien qui prouve "l'existence d'une zone anatomique correspondante au point G". Pour cette spécialiste, ik faudrait bannir cette appellation de notre vocabulaire car elle est génératrice de nombreuses frustrations chez les femmes. Il en résulterait même que le point G est une manipulation du patriarcat. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Florian Voros : "Certains vont présenter la sexualité comme un espace où la domination masculine s’exercerait naturellement"

    Qu’est-ce qui fait fantasmer les hommes ? C’est à cette question que Florian Vörös a tenté de répondre. Ce sociologue et maître de conférences à l’université de Lille a enquêté auprès d’une trentaine d’hommes et de femmes pour comprendre ce qui alimentait leurs fantasmes. Son ouvrage "Désirer comme un homme. Enquête sur les fantasmes et les masculinités" (éd. La Découverte) tente d'élucider le rapport que les hommes et les femmes cisgenres entretiennent avec leur désir en s'appuyant sur la consommation de la pornographie.  "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualités. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Pascale Causier : "L'accompagnement sexuel m'aura permis de me réparer de mes viols"

    Pascale Causier est l'auteure de "J'ai suivi un accompagnement sexuel. Et cela devrait être un droit pour tous" (éd. Dunod). Dans cet ouvrage, elle relate l'accompagnement sexuel qu'elle a vécu pour se reconnecter à son corps. Adolescente, elle a été harcelée et violée des années durant par le père d'une amie. Après avoir réussi à fuir son bourreau et l'enfer de la situation, elle est à nouveau violée par une camarade de classe. Lorsqu'elle se séparer de son mari, Pascale Causier est une femme déconnectée de son corps. Lors d'une conférence, elle rencontre Alex, qui souhaite devenir coach en accompagnement sexuel. Pascale Causier décide de se lancer dans l'expérience à ses côtés. Au cours de ces 9 mois, elle redécouvre la sensualité, l'affection et la sexualité. Aujourd'hui, elle est formelle : l'accompagnement sexuel l'a sauvée. Pourtant, cette forme de thérapie sexuelle est toujours interdite en France. Par le biais de son témoignage, Pascale Causier souhaite informer l'opinion publique et les instances gouvernantes du caractère réparateur et indispensable de l'accompagnement sexuel. 

  • Façon Sexe - Amal Tahir : "Le stealthing, c'est une agression sexuelle et ça arrive fréquemment"

    Amal Tahir est étudiante sage-femme et "sex educator" sur son compte Instagram @inside.women. La jeune femme vient de sortir un bouquin "Bien dans ma tête, bien dans ma culotte" aux éditions Kiwi. L'intitulé du livre est la philosophie de vie d'Amal Tahir : une sexualité épanouie ne peut passer que par le self-care et l'acceptation de soi. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Bertoulle Beaurebec : "Être une salope devient un acte politique"

    Bertoulle Beaurebec est l'autrice de "Balance ton corps, manifeste pour le droit des femmes à disposer de leur corps (ed. La Musardine)", un puissant manifeste qui dénonce "la putophobie" et la marginalisation des salopes. L'Afroféministe, artiste queer et travailleuse du sexe dénonce l'hypocrisie de notre société pudibonde face à la prostitution et la pornographie. Un manifeste coup de poing et essentiel. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Ovidie : " La sodomie non consentie, c’est du viol techniquement"

    "Et maintenant, on fait quoi ?" C’est la question que se pose Ovidie avec la BD « Baiser après #metoo. Lettres à nos amants foireux » (édi.Marabulles). En collaboration avec l’illustratrice Diglee, Ovidie aborde la question du consentement sexuel dans un contexte post #metoo. La réalisatrice et documentariste adresse des lettres "à ses amants foireux" et les invite à repenser leurs pratiques. Sur un ton franc et audacieux, "Lettre à celui qui m'a dit que je n'étais pas sexy", "Lettre à celui qui m'a baisée sans capote", Ovidie invite hommes et femmes à questionner leurs comportements problématiques et à revoir notre conception du système hétérosexuel dans lequel la société est engluée depuis de trop nombreuses années. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Martin Page : "Seules 20% des femmes jouissent avec la pénétration. Ça devrait nous préoccuper"

    Martin Page est auteur et blogueur. C’est un homme hétérosexuel cisgenre qui a décidé de questionner une pratique devenue incontournable du répertoire sexuel : la pénétration. Dans son essai "Au-delà de la pénétration" (édition. Le Nouvel Attila) Martin Page questionne les femmes et remet en question un modèle inaltérable. Il invite les hommes à se questionner sur leur sexualité et à réinventer des nouveaux codes. Son essai résolument féministe souffle un vent nouveau sur la sexualité hétérosexuelle. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Caroline Michel : "Le travail des femmes pour la sexualité est invisibilisé"

    On connaît la charge mentale et la charge émotionnelle, ces deux formes de travail invisible qui incombent le plus souvent aux femmes. Si l'on transpose ces deux concepts au domaine de la sexualité, on explore un autre phénomène : la charge sexuelle. Le concept a été mis en exergue par les journalistes Clémentine Guyot et Caroline Michel, avec leur essai : "La charge sexuelle" (aux éd. First), qui donne une première définition de cette pression qui se loge dans l’intimité : "Concrètement, il s’agit d’une somme d’injonctions : s’apprêter pour plaire, s’inquiéter du désir de l’autre, de son plaisir, prendre en charge la contraception…" Dans un essai engagé, Clémentine Guyot et Caroline Michel expliquent ce labeur "invisible" qui creuse encore plus les inégalités entre les femmes et les hommes. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - "Une dernière fois" (Olympe de G. et Brigitte Lahaie) : "Il y a une responsabilité à montrer ce sexe-là"

    Olympe de G. est réalisatrice de films pornographiques féministes et engagés. Elle vient de réaliser "Une dernière fois", un long-métrage qui revient sur la dernière fois d'une sexagénaire, incarnée à l'écran par Brigitte Lahaie. Ce film écrit par deux femmes, Olympe de G. et Alexandra Cismondi, souffle un vent de modernité sur la pornographie. Avec beaucoup de sensibilité et de réalisme, "Une dernière fois" aborde les notions de consentement, d'inclusivité et s'attaque à la pression liée à la "performance". Brigitte Lahaie, que l'on n'a plus vue dans un film porno depuis les années 80, a accepté le rôle principal en concédant avoir pris "un risque". Le film "Une dernière fois" est disponible en VOD sur Canal+ jusqu'au 10 septembre. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Sophie Fontanel : "Je lui ai envoyé un texto... Il m'a répondu 2 ans plus tard"

    Sophie Fontanel est journaliste et romancière. Il y a quelque temps, elle a envoyé un texto à un homme qui lui a répondu... deux ans plus tard. Elle a décidé d'y répondre en "rimes". Un parti pris audacieux qui donne lieu à un recueil de fables : "Les fables de la Fontanel" aux éditions Robert Laffont. À quoi riment nos vies sexuelles ? C'est la question que Sophie Fontanel s'est posée. Sa réponse : "Nos vies sexuelles riment. Ce n'est pas rien." Avec malice et en vers, Sophie Fontanel déconstruit nos idées sur la sexualité et les relations amoureuses. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Camille Bataillon : "On touche les parties génitales mais ce ne sont pas des relations sexuelles"

    Avez-vous déjà entendu parler de la médiation orgasmique ? Camille Bataillon est coach en méditation orgasmique. Dans Façon Sexe, elle explique en quoi consiste cette pratique méconnue en France et sujette à de nombreuses idées reçues. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe : Flore Cherry nous apprend comment envoyer un texte érotique

    Flore Cherry est journaliste et auteure du livre "L'écriture érotique" (éditions La Musardine). En cette période de confinement, les amoureux éloignés ont souvent recours aux écrits pour maintenir le contact. Pour les "moins doués" ou les plus timides, Flore Cherry a quelques astuces pour pimenter ses écrits. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.

  • Façon Sexe - Flore Cherry : "Avec un nude non consenti, vous risquez de dégoûter votre interlocuteur"

    Flore Cherry est journaliste et auteure du livre "L'écriture érotique" (éditions La Musardine). En cette période de confinement, les amoureux éloignés ont souvent recours aux écrits pour maintenir le contact. L'heure est aux sextos et autres mails torrides. Nous lui avons demandé de nous prodiguer quelques conseils pour érotiser nos échanges, sans effrayer son interlocuteur. "Façon Sexe" est une série de vidéos dont l’objet est d’expliquer, d’évoquer et de discuter de sexualité. Ces vidéos peuvent ne pas être adaptées à tous publics.