Faillites de banques, spectre d’un défaut des Etats-Unis… “la planète fonce-t-elle vers une nouvelle crise ?”

Il s’agit des deux principales déflagrations économiques et financières qui risquent de se produire au cours des prochaines semaines et qui, le cas échéant, auront des conséquences dramatiques pour la Bourse, mais aussi pour l’ensemble des économies de la planète et finalement pour notre quotidien. D’une part, les faillites bancaires américaines qui, même si les médias en parlent moins, continuent et pourraient par là même susciter un risque systémique mondial. D’autre part, le risque de défaut des États-Unis.

En effet, dans la mesure où la dette publique américaine a dépassé le plafond autorisé de 31.000 milliards de dollars, il faut désormais que le Congrès vote un nouveau plafond. Or, la majorité républicaine de la Chambre des Représentants refuse pour le moment de le faire. Dès lors, si le 1er juin 2023, ce nouveau plafond n’est pas voté, l’économie américaine entre dans un “shutdown” avec arrêt de nombreux services publics, voire non-paiement des intérêts de la dette publique, ce qui consacrerait un défaut de paiement de l’Oncle Sam. Une nouvelle grave crise mondiale s'ensuivrait, avec des conséquences majeures pour la stabilité économique et financière internationale.

En attendant, il ne faut pas oublier que cinq faillites bancaires d’envergure (dont quatre américaines) ont eu lieu en moins de deux mois : Silvergate Bank, spécialisée dans les cryptomonnaies le 9 mars ; Silicon Valley Bank (SVB), la “banque de la tech” (seizième banque américaine), le lendemain ; Signature (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Railcoop, qui ambitionne un train quotidien Lyon-Bordeaux, a du mal à boucler son budget
JO de Paris : attention, les sites qui proposent de faux billets pullulent sur Internet
Stocks de gaz : l’Union européenne lance son premier appel d’offres pour des achats groupés
Sanofi : des "résultats très prometteurs" observés pour son traitement contre le virus respiratoire des nourrissons
Adidas a trouvé quoi faire des stocks de sneakers Yeezy suite à sa rupture avec Kanye West