La faim et la satiété : comment ça marche ?

·2 min de lecture

Des gargouillis dans le ventre, une sensation de creux dans l’estomac ou encore de la fatigue… Voici plusieurs indices montrant que vous avez sans doute faim. Il s’agit des signaux envoyés par votre corps pour vous indiquer qu’il est temps de s’alimenter à nouveau car vous allez bientôt manquer d’énergie.

Comment ça marche ? Plusieurs mécanismes sont à l’œuvre. D’une part, une baisse du taux de glucose dans le sang active des nerfs reliés à l’hypothalamus, qui libère des neuromédiateurs spécifiques liés à la sensation de faim. D’autre part, une hormone émise par l’estomac, la ghréline, déclenche la sensation de faim. La vue ou le fumet d’un plat appétissant peuvent également ouvrir l’appétit. Tout comme, plus simplement, l’habitude de manger à telle ou telle heure car l’horloge biologique entre aussi en jeu dans le fait de sentir la faim.

Comment assouvir sa faim sans trop manger ? Si la faim est une sensation bien naturelle, elle peut nous pousser parfois à manger trop. Pour l’éviter, dès que l’on commence à ressentir les effets de la faim, « il faut alors manger sans trop attendre, mais une petite quantité suffit bien souvent à la faire disparaitre », recommande le CHU de Montpellier. Ensuite, « lorsque votre faim disparaît, arrêtez-vous de manger, vous éviterez les calories inutiles qu’il va vous falloir stocker ».

En réalité, « lorsque l’on commence à manger, vient un moment où cette sensation de faim disparaît pour laisser place à une sensation de bien-être : la satiété », précise le CHUV de Lausanne. « Ce signal met environ 20 minutes pour s’exprimer. » Pour manger moins, il est donc préférable « d’essayer de manger lentement en mâchant bien afin de mieux ressentir le moment où on peut s’arrêter de manger ».

A noter : il existe des dérèglements des sensations de faim et de satiété pouvant être liés à l’obésité, la dénutrition, des troubles du comportement alimentaire… N’hésitez pas à consulter un médecin en cas de doute.