Comment faire des bananes séchées ?

Tout savoir sur les bananes séchées

L'avantage des bananes séchées que vous ferez vous-même, par rapport aux bananes séchées que vous trouvez dans le commerce, est qu'elles ne contiendront pas de sucre ajouté. De plus, vous pouvez ainsi faire sécher des bananes bio, et éviter les produits chimiques qui entrent dans la fabrication des bananes séchées industrielles. L'autre avantage est que cette méthode permet de conserver longtemps les bananes !

⋙ Voir aussi : 6 recettes à faire avec des bananes trop mûres

Comment déshydrater les bananes ?

Trois méthodes sont possibles pour déshydrater les bananes, entières ou en chips :

Le déshydrateur : vous en trouverez dans le commerce à partir de 60 € environ et ensuite les prix s'envolent en fonction de la quantité de plateaux qu'ils possèdent et de leurs fonctionnalités.Le four classique.Le four à micro-ondes.La nature grâce au soleil.

Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. À vous de choisir celle qui vous convient le mieux !

Comment faire des bananes séchées entières ?

L'idéal pour préparer des bananes séchées entières est de disposer d'un déshydrateur. Pelez les bananes et disposez-les entières sur du papier cuisson en les espaçant de 10 centimètres ou en procédant banane par banane, au choix. Recouvrez-les d'une deuxième feuille de papier cuisson. Avec votre rouleau à pâtisserie, écrasez les bananes jusqu'à ce qu'elles aient une épaisseur de 3 millimètres. Mettez le papier cuisson sur lequel se trouvent les bananes écrasées sur le déshydrateur, et mettez déshydrater pendant 6 à 7 heures à 55 °C, en retournant à mi-cuisson. À l'issue de la cuisson, vous pouvez les découper ou les conserver ainsi dans un bocal hermétique.

⋙ Voir aussi : pourquoi les bananes pourraient disparaître ?

Comment faire des bananes séchées au soleil ?

Déménagez dans une région où la température dépasse 32 °C et où il faut beau et sec pendant plus d'une semaine par an ! C'est à peine une plaisanterie : pour réussir à faire sécher des bananes au soleil,

(...) Cliquez ici pour voir la suite