Comment faire une bonne purée maison

Nos conseils pour réussir une bonne purée de pommes de terre

Pour faire une bonne purée de pommes de terre, il vous faut :

1kg de pommes de terre15cl de lait10cl de crème fraîche épaisse25g de beurrede la noix de muscadesel, poivre.

Débutez la recette en faisant cuire vos pommes de terre dans une grande quantité d'eau salée. Il faut compter environ 20 minutes pour que les pommes de terre soient bien cuites. Jaugez de la cuisson en plantant la pointe du couteau dans les pommes de terre pour vérifier leur fermeté. 

Dans une casserole, chauffez le lait jusqu'à frémissement, puis ajoutez la crème et le beurre. Mélangez bien, et assaisonnez à votre goût. 

Râpez la noix de muscade pour donner une saveur particulière à votre purée de pommes de terre. 

Ôtez les pommes de terre de l'eau de cuisson, et utilisez un presse-purée, puis ajoutez la préparation de lait, crème et beurre. Mélangez avec une fourchette ou un fouet pour obtenir une purée homogène. 

Surtout, n'utilisez pas de mixeur, car cela apporterait une consistance élastique et collante. 

Ajustez la consistance en ajoutant un peu de lait si la purée est trop épaisse. 

Si vous ne voulez pas utiliser de crème, optez pour la recette de la purée mythique de Joël Robuchon qui inclut du lait entier dans sa préparation. 

Comment bien choisir la variété de pommes de terre de purée maison ?

Afin que votre purée de pommes de terre soit une réussite à coup sûr, il est important de choisir les bons ingrédients. Il est en particulier fondamental de sélectionner une pomme de terre adaptée à la confection d'une purée savoureuse. Pour réussir votre purée, on vous conseille de choisir une variété à chair farineuse et tendre. Les pommes de terre doivent être faciles à écraser une fois cuites. Les variétés les plus adaptées à la recette de la purée sont la Bintje, la Caesar, la Mélody ou la Victoria. Vous pouvez aussi choisir l'Agria, l'Artémis, la Mona Lisa ou la Manon. Il est également possible de faire de la purée avec la Vitelotte. 

L’astuce imparable

(...) Cliquez ici pour voir la suite