Comment faire des boutures d'hortensia ?

La meilleure période va du début de l’été à la fin de l’automne. En effet, même le bois sec qui est présent à la fin du mois de novembre peut servir à réaliser une bouture, sachant que la température idéale est de 15 °C.

Utilisez un sécateur pour prélever un rameau robuste et bien vert qui pousse vers le haut. Choisissez en priorité ceux qui n’ont pas donné de fleurs, et coupez en biais juste sous une paire de feuilles, de façon à prélever une quinzaine de centimètres. Si vous réalisez votre bouture sur du bois sec, prélevez plutôt une bouture d’une quarantaine de centimètres.

Une fois votre rameau coupé, retirez les feuilles inférieures au sécateur, en prenant soin de préserver les bourgeons tout proches, qui sont capables de donner naissance à des racines. Retirez quelques autres feuilles si elles sont nombreuses, mais conservez celles du haut.

Préparez un mélange à parts égales de terreau et de sable, ou un mélange de tourbe, de sable et de terre de bruyère, et placez-le dans un petit pot comportant des trous qui permettront d’évacuer l’eau, sans soucoupe. Vous pouvez aussi rajouter un peu de compost. Il est aussi possible de planter votre bouture en pleine terre, si vous disposez d’une parcelle à la mi-ombre, et que vous habitez une région peu soumise aux fortes chaleurs ou aux épisodes de gel.

Avant de planter votre bouture, imprégnez sa base d’une hormone de bouturage qui facilitera sa prise. Installez ensuite les boutures en enfonçant quelques nœuds sous terre. Tassez correctement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles