Que faire en cas d'infection urinaire ?

·1 min de lecture

"Les deux principaux facteurs de risque d'infection urinaire sont les rapports sexuels - du fait du mouvement du périnée et de l'ouverture de l'urètre qui augmente le risque de passage des microbes de la peau, la vulve, du périnée vers la vessie - et la déshydratation - qui concentre les germes dans la vessie , explique le Pr Neuzillet, urologue. Or, il se trouve qu'en été, statistiquement, la fréquence des rapports sexuels est plus importante, de nombreuses études l'ont établi, et les risques de déshydratation plus grands." Si l'on ne boit pas assez, les urines sont plus concentrées (en microbes) et l'on va moins aux toilettes. Un cercle vicieux, car alors les microbes - déjà plus nombreux dans des urines concentrées - restent aussi plus longtemps dans la vessie.

On commence par boire plus pour uriner plus

La parade ? Le plus simple est de boire davantage tout au long de la journée pour aller aux toilettes plus souvent (l'idéal étant de ne jamais se retenir), sans oublier de jeter un coup d'œil à la couleur des urines à chaque miction : elles doivent rester claires durant toute la journée et ne pas sentir trop fort. Autre règle, plus encore pour les femmes qui sont sujettes aux infections à répétition : vider systématiquement sa vessie après un rapport sexuel.

>>A savoir : plusieurs études pointent le rôle des sous-vêtements dans les infections urinaires. Exit les strings, la dentelle et les matières synthétiques, on préfère les dessous plus (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Covid-19 et perte d'odorat : comment se passe le training olfactif ?
Le microbiote intestinal en 9 chiffres surprenants
Hypertension : un médicament "4 en 1" montre son efficacité
Protocole sanitaire en entreprise : la fin du nombre minimal de jours de télétravail
3e dose de vaccin contre le Covid : pour qui ? quand ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles