Comment faire une confiture express sans cuisson ?

Au petit-déjeuner ou au goûter, sur les tartines ou les crêpes, aux fruits rouges, à l'abricot ou encore à la figue... rien de tel qu'une bonne confiture maison. Mais que diriez-vous de ne pas passer des heures derrière les fourneaux ? Ça vous tente ? Alors découvrez vite notre astuce imparable pour faire une confiture maison express et sans cuisson !

Quels ingrédients pour une confiture sans cuisson ?

Pour réaliser une confiture sans cuisson, les ingrédients ne sont pas les mêmes que pour une confiture classique. Il faudra en effet des fruits (250 grammes), mais il existe un ingrédient magique : les graines de chia.

Les graines de chia sont de toutes petites graines beiges ou noires qui ressemblent aux graines de sésame. Elles sont issues de deux plantes herbacées originaires du Mexique, la Salvia miltiorrhiza et la Salvia columbariae. Faibles en calories et en glucides, riches en fibres, en acides gras oméga-3, en minéraux et en protéines, elles sont faciles à intégrer aux recettes quotidiennes. Légèrement humidifiées, les graines de chia produisent le même effet que la gélatine : idéal pour la confiture !

Comment réaliser une confiture sans cuisson ?

Étape 1 : Sélectionnez des fruits de saison et commencez par les laver et les couper en morceaux. Réalisez ensuite une purée avec vos fruits. Pour cela, écrasez-les grossièrement avec une fourchette ou mixez-les tout simplement. Pour les quantités, prenez un mug rempli de fruits (250g).

Étape 2 : Ajoutez une cuillère à soupe de graines de chia, ainsi qu'une cuillère à café d'eau.Laissez prendre 2 heures au frais et vous obtiendrez ainsi une confiture express, sans cuisson et délicieuse !

L’idée de cette confiture est de profiter au maximum du sucre naturellement présent dans les fruits. S’ils ne sont pas assez sucrés à votre goût, vous pouvez ajouter 40g de sucre roux, du miel ou du sirop d'érable.

Comment bien conserver la confiture ?

La confiture maison peut se conserver longtemps, mais le mieux reste de la manger dans l'année

(...) Cliquez ici pour voir la suite