Faire de l’exercice avant le petit-déjeuner permettrait de brûler 2 fois plus de graisse

Faire de l’exercice avant le petit-déjeuner permettrait de brûler 2 fois plus de graisse. [Photo: Getty]

Faire de l’exercice avant le petit-déjeuner permettrait de brûler 2 fois plus de graisse, d’après une étude.

Des scientifiques de l’université de Bath ont étudié 30 hommes en surpoids ou obèses.

Pendant six semaines, certains devaient s'entraîner après le petit-déjeuner, alors que d'autres devaient faire de l'exercice dès le réveil.

Les scientifiques ont conclu que ceux qui étaient actifs dès le matin brûlaient deux fois plus de graisse que ceux qui mangeaient avant.

Rester à jeun au lever permettrait de réduire notre taux d'insuline. Continuer ce jeûne pousserait alors le corps à brûler de la graisse, plutôt que du sucre, lors d’une séance d’exercice.

Prendre son petit-déjeuner plus tard ferait baisser le taux d'insuline, permettant ainsi de brûler plus de graisse lors d’une séance d’exercice. [Photo: Getty]

« D’après nos résultats, prévoir l’heure des repas en fonction des séances d'exercice serait associé à des changements profonds et positifs sur la santé en général », confie l’auteur de l'étude, Dr Javier Gonzalez.

« Nous avons constaté que les hommes de l'étude qui faisaient de l’exercice avant le petit-déjeuner brûlaient 2 fois plus de graisse que les hommes qui faisaient de l’exercice après ».

Rien qu’en Angleterre, 58 % des femmes et 68 % des hommes étaient en surpoids ou obèses en 2015, d’après des statistiques de NHS Digital.

Et aux États-Unis, plus de 2 adultes sur 3 étaient en surpoids en 2013-2014, selon le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases.

Les études qui tentent de définir le moment de la journée idéal pour faire de l'exercice ont fourni des résultats assez mitigés, certains suggérant que les lève-tôt perdaient plus de poids alors que d'autres considèrent que les couche-tard perdent davantage de kilos.

Pour en savoir plus, les scientifiques de Bath ont demandé à des groupes d'hommes de faire de l’exercice avant ou après le petit-déjeuner. D'autres n'ont pas modifié leur mode de vie afin de servir de groupe de contrôle.

Les personnes qui faisaient de l’exercice mangeaient la même chose et effectuaient les mêmes exercices.

Les résultats, publiés dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, indiquent que les hommes qui faisaient de l’exercice avant le petit-déjeuner réagissaient davantage à l’insuline.

L'insuline est une hormone produite par le pancréas qui aide le corps à absorber le glucose et à créer de l'énergie. Ne pas réagir à l'insuline correctement peut entraîner des troubles, comme le diabète de type 2, une maladie associée à un excès de poids.

« Le groupe qui faisait de l'exercice avant le petit-déjeuner réagissait mieux à l'insuline, ce qui est d'autant plus remarquable que les deux groupes qui faisaient de l'exercice ont perdu du poids et pris des forces de manière similaire », a déclaré le Dr Gonzalez.

« La seule différence concerne l’heure des repas ».

Les taux d'insuline de ceux qui faisaient de l’exercice après le petit-déjeuner n'étaient pas meilleurs que dans le groupe de contrôle », d’après les résultats.

« D’après cette étude, effectuer des exercices le matin à jeun permettrait de stimuler les bienfaits de l’exercice sur la santé, et ce sans avoir à changer l'intensité, la durée ou la perception des efforts », confie le co-auteur Dr Gareth Wallis, de l'université de Birmingham.

« Il est maintenant temps d’examiner les effets de ce type d'exercices sur le long terme et de déterminer si les femmes en bénéficient de la même manière que les hommes ».

Alexandra Thompson