Comment faire une fondue de poireaux ?

Nos conseils pour bien préparer des poireaux

Pour bien réussir votre fondue de poireaux, il faut préparer les poireaux avec beaucoup de soin. Choisissez de jolis poireaux fermes et qui ont une belle allure. Si vous les cueillez au jardin ou que vous les achetez sur le marché, ils risquent d'être recouverts de terre ou de sable. Il faut donc bien les nettoyer dès les premières étapes du nettoyage.

Coupez le vert du poireau

Ôtez les feuilles abîmées et flétries. Pour faire une fondue de poireaux, il est conseillé de ne prélever que la partie blanche du poireau. Elle est beaucoup plus fondante et contient moins de fibres que le vert du poireau. En revanche, pas de gaspillage ! On ne jette pas la partie verte. Nettoyez-la aussi et préparez des sacs pour congeler les poireaux. Ils vous serviront pour faire des soupes, quiches ou veloutés !

Coupez également les radicelles

Ce sont ces petits cheveux qui sont les racines du poireau. Savez-vous d'ailleurs que vous pouvez les manger en les faisant frire ? On ne jette rien dans le poireau !

Lavez les blancs de poireau

C'est une étape très importante, car la terre et le sable s'insinuent dans toutes les feuilles du poireau ! Il ne suffit pas de les passer sous l'eau pour ôter toutes les impuretés. Coupez vos blancs de poireaux dans le sens de la longueur en deux ou quatre parties. Puis décollez toutes les couches du poireau pour vous assurer qu'elles sont bien lavées. Séchez délicatement les blancs.

⋙ 20 recettes glamour à base de poireau

L’astuce pour cuire une fondue de poireaux

Pour réussir la cuisson du poireau, ce n'est pas très compliqué. Il suffit de prendre une cocotte ou un récipient antiadhésif pour éviter que le poireau ne brûle. Faites-y fondre une noisette de beurre. Déposez les blancs de poireaux que vous aurez découpés en tronçons.

L'astuce pour une délicieuse fondue de poireaux est qu'il faut cuire à feu très doux pendant au minimum 25 minutes. Si vous faites chauffer trop vite, le poireau va se déshydrater et sera moins

(...) Cliquez ici pour voir la suite