Que faire si j'ai trop arrosé mon orchidée ?

Clara Le Guern
·2 min de lecture

En période de floraison, une orchidée demande un arrosage abondant et hebdomadaire. Mais certains peuvent avoir la main lourde sur l’arrosoir. Résultat : votre orchidée se retrouve noyée par un trop-plein d’eau. Pour sauver votre orchidée d’un arrosage démesuré, voici nos 12 conseils.

Orchidée : comment la sauver d’une noyade ?

Seules les racines pourront vous dire si oui ou non votre orchidée est trop arrosée. En effet, si les racines sont vertes, tout va bien. En revanche, si elles prennent une couleur marron et deviennent molles, alors votre orchidée a pu subir un trop-plein d’arrosage. La première chose à faire est donc de retirer ses racines mortes. Pour relancer la formation de racines, pensez à la technique de l’hydro-culture qui consiste à placer votre orchidée au-dessus d’une zone d’eau pour qu’elle puisse capter l’humidité.

Orchidée : les gestes à adopter pour un arrosage optimal

Une fois que les racines sont réapparues et que votre orchidée a été rempotée convenablement, adoptez les bons gestes pour ne plus faire d’erreurs sur l’arrosage de votre fleur. En période de forte chaleur, votre orchidée devra être arrosée toutes les semaines. Cette fréquence se réduit en hiver. N’utilisez pas n’importe quelle eau. Les orchidées aiment les eaux non-calcaires, filtrées ou de pluie. L’eau doit être à température ambiante.

Quelle eau pour arroser les orchidées ?

L'eau utilisée pour arroser les orchidées est importante. Il ne faut pas les arroser avec n’importe quelle eau. Ces fleurs apprécient l’eau peu calcaire comme l’eau de pluie, l’eau osmosée ou l’eau filtrée. Bien sûr, vous pouvez tout de même utiliser l’eau du robinet à condition de la laissant reposer deux ou trois jours avant de procéder à l'arrosage afin de faire évaporer le chlore. Attention aussi à la température de l’eau : elle doit être à température ambiante, ni trop chaude ni trop froide.

A LIRE EGALEMENT :