Faire l’amour sans en avoir envie est le meilleur moyen de tuer son envie

Même si on ne peut pas vraiment parler de besoin au sens vital, l’envie d’avoir des rapports sexuels n’est pas très loin d’un besoin indispensable pour se sentir bien dans son corps. Néanmoins, on ne doit pas confondre désir avec envie de faire l’amour et pensées sexuelles.

Crédit : Getty

Tout cela d’ailleurs englobe la notion de libido. Et elle peut être particulièrement développée sans que pour autant ressentir le désir d’avoir des relations sexuelles tous les jours.  Certaines personnes par exemple veulent un rapport sexuel quotidien parce que leur sexualité est plus un palliatif qu’un besoin charnel. Un orgasme est largement plus efficace qu’un somnifère ou un anti-dépresseur.

La même vision de la sexualité

Cette notion est essentielle à comprendre car, la demande suivant les cas ne sera pas formulée de la même manière. Et mieux vaut que les deux partenaires aient des libidos assorties, c’est-à-dire la même vision de la sexualité.

Quand un homme considère que c’est un moyen hygiénique de se faire du bien alors que sa compagne y voit une manière élevée de se retrouver, à plus ou moins longue échéance, leurs relations sexuelles ne seront pas satisfaisantes. Le premier reprochera le manque de rapports tandis que la seconde considérera que la qualité de l’acte n’est pas au rendez-vous.

Vous devez donc vous poser les questions pas uniquement en terme de quantité mais bien plus en tant que qualité et j’oserai même dire en tant que raisons de faire l’amour ? D’ailleurs, je rappelle toujours que contrairement aux idées reçues, les célibataires ont bien moins souvent l’occasion de faire l’amour que les gens qui sont en couple.

Faire l’amour sans en avoir envie est le meilleur moyen de tuer son envie. Vous devez donc respecter le tempo de votre partenaire si ce dernier ou cette dernière est moins en demande.

Un problème relationnel

S’il n’y a plus beaucoup d’envies, il y a peut-être un autre problème relationnel. Quand la libido disparait, c’est souvent parce que l’on ne se sent plus aimé, respecté ou peut-être parce que nous avons été déçu par la manière dont ça se passe.

D’autres questions peuvent être intéressantes : qu’est-ce que vous auriez envie qu’il vous fasse plus souvent, sexuellement ou pas d’ailleurs. Qu’est-ce qui vous déplait et vous plait dans votre couple ? Etes-vous heureux ensemble ?

Néanmoins, si au début d’une relation l’écart entre les désirs de l’un et de l’autre sont différents, il y a peu de chances qu’au fil du temps cela s’arrange. Bien au contraire.

Alors ne vous engagez pas sur le long terme avec quelqu’un qui n’a absolument pas les mêmes besoins sexuels que vous. On peut améliorer la qualité mais rarement la quantité !

Pour en savoir plus :

  • Côté cœur côté sexe, l’ABC du bonheur à deux de Sylvain MIMOUN aux éditions Albin MICHEL
  • Osez une nuit d’amour parfaite de Marc DANNAM aux éditions La Musardine
  • Une paire de draps de satin à la couleur de vos fantasmes : rouge, mauve, noir ou crème ?

Brigitte Lahaie