Comment faire des lingettes démaquillantes facilement ?

·2 min de lecture

Que l'on se maquille ou pas, l'étape du démaquillage est ultra importante. Encore plus si vous habitez en ville. Ne pas procéder à un démaquillage quotidien peut avoir des conséquences néfastes pour la peau : boucher les pores, accélérer le vieillissement cutané ou encore ternir le teint... Bref, on aimerait bien éviter ! Dans l'idéal, l'opération démaquillage se déroule en trois étapes : on dépose quelques gouttes d'eau micellaire ou de lait démaquillant sur du coton, on lave son visage avec un savon doux avant de parfaire le tout avec une lotion ou une eau florale, toujours avec du coton. Ce dernier étant omniprésent dans notre routine, il était impératif d'y trouver une alternative moins polluante : les lingettes réutilisables.

Aujourd'hui la question ne se pose plus. La quantité de coton utilisée pour retirer fond de teint ultra couvrant, mascara waterproof et rouge à lèvres longue tenue est beaucoup trop importante. La tendance est donc à abandonner les cotons à usage unique pour ne pas créer de déchets inutilement. Une méthode comme les lingettes réutilisables n'a que des avantages. Plus écologiques, les lingettes démaquillantes sont le nouvel indispensable des beautystas, car elles sont aussi économiques et surtout bien plus douces pour la peau. Pratiques à emporter en week-end, elles prennent beaucoup moins de place dans la valise.

L'idéal est d'en avoir plusieurs pour pouvoir les laver une fois qu'elles sont sales et éviter de se retrouver à court de lingettes en rentrant de soirée. Comme toute tendance vient avec son coût, les lingettes démaquillantes sont aujourd'hui vendues à des prix exorbitants (qui donneraient presque envie de courir acheter un paquet de cotons). Heureusement, il est très simple de les fabriquer soi-même et on vous explique comment faire. Bonus : utilisez des chutes de tissu pour une version encore plus zéro-déchet.

Le matériel nécessaire pour 10 lingettes :

Les étapes à suivre :

Tissus Price propose ses propres coupons de tissu éponge (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite