Que faire lorsque mes fraises pourrissent au jardin ?

·1 min de lecture

Depuis quelque temps, vos fraises pourrissent dès qu’elles arrivent à maturité et vous ne savez pas pourquoi ? C’est certainement la faute d’un champignon ! Appelé le botrytis cinerea ou la pourriture grise, les fraises y sont particulièrement sensibles. Mais alors que faire pour retrouver des fruits en pleine santé ? On vous dit tout !

La pourriture grise, c’est quoi ?

Le botrytis cinerea est un champignon qui aime particulièrement la chaleur et l’humidité au pied des fraisiers. Très gourmand, il touche aussi la vigne, les tomates, les oignons ou encore les laitues, rendant l’ensemble de ses victimes, impropres à la consommation. La couverture verdâtre qui s’installe sur le fruit, très spécifique du botrytis, le rend facilement identifiable.

La pourriture grise, comment soigner les fraises ?

La première chose à faire pour éviter que le champignon ne se propage, c’est de retirer les parties malades . Pour leur redonner de la force ensuite, vous pouvez donner à vos plants, un engrais spécial fraisier. Vous pouvez aussi, soigner votre plante à l’aide de la bouillie bordelaise. Cette solution sera, cependant, efficace uniquement au début de la maladie.

Eviter le botrytis : un bon arrosage

Pour bien entretenir vos fraisiers et garder des plantes en pleine forme, il est primordial de respecter un bon arrosage. Faites-le au moins une fois par semaine, en faisant bien attention à ce que la terre ne sèche pas trop entre deux sessions. En arrosant, veillez à ne surtout pas mouiller le feuillage, facilitant justement, le développement de certaines maladies. Enfin, faites très attention à ne pas noyer les racines au risque de voir apparaitre le botrytis et d'autres potentiels champignons.

A LIRE EGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles