Pâte à pizza : les secrets de la réussite

Comment préparer une pizza facilement ?

Pour bien réussir une pizza, il faut tout d’abord bien préparer sa pâte. La confectionner soi-même est tout à fait réalisable si on prête attention à certaines étapes essentielles : le pétrissage et la phase de repos. Pour faire une pâte à pizza légère et rapide, rassemblez 250g de farine, 15cl d’eau tiède (évitez l’eau du robinet si elle est trop calcaire), une cuillerée à soupe d’huile d’olive vierge extra, un sachet de levure de boulanger et une cuillerée à café de sel. Commencez par mélanger la levure dans l’équivalent de 2 cuillerées à soupe d'eau tiède. En parallèle, mélangez la farine avec le sel puis ajoutez l’huile et la levure délayée. Incorporez progressivement l’eau tiède restante et pétrissez la préparation de façon à obtenir une pâte souple et homogène. Une fois la pâte correctement pétrie, il est nécessaire de la laisser reposer pendant une demi-douzaine d’heures au moins et 10 heures dans l’idéal. Pendant cette phase, couvrez votre pâte avec un torchon propre légèrement mouillé pour empêcher l’extérieur de la pâte de durcir. À noter que vous pouvez réaliser une pâte à pizza façon mamie en ajoutant une cuillerée à café de sucre (pour activer la levure) et des herbes de Provence.

Comment bien cuire une pâte à pizza ?

Pour ce qui est de la cuisson, il faut enfourner la pizza dans un four bien chaud afin d’obtenir une pâte à la fois croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. Dans un four à bois, la chaleur peut atteindre jusqu’à 500 °C, c’est la raison pour laquelle les pizzas cuites au feu de bois sont généralement réussies. Avec un four électrique qui plafonne à 240 °C, la seule façon d’obtenir un bon résultat est de garnir sa pâte aussitôt sortie du réfrigérateur et de la mettre sans tarder dans le four préchauffé pour qu’elle subisse un choc thermique et qu’elle cuise ainsi correctement. Le temps de cuisson oscille ensuite entre 10 et 15 minutes selon la température, mais l’idéal est de rester attentif

(...) Cliquez ici pour voir la suite