Comment faire des pommes d'amour ?

D’où vient la pomme d’amour ?

Tout le monde raffole de cette pomme sucrée toute ronde et très appétissante. Mais savez-vous d'où est originaire la pomme d'amour ? Elles sont apparues durant le XXe siècle aux États-Unis, dans l'état du New Jersey. Ces friandises ont été inventées par un confiseur nommé William Kolb. Il préparait des bonbons dans son atelier et a eu envie de tremper une jolie pomme dans la bassine de sucre. Il a adoré et a lancé la mode de la pomme d'amour. 

En Angleterre, on la nomme "candy apple" que l'on peut traduire "pomme-bonbon". Mais en France, son nom est beaucoup plus romantique. La forme ronde et la couleur rouge font penser à l'amour ! D'où le terme de "pomme d'amour". 

Nos astuces et conseils pour réussir des pommes d’amour

Pour faire vos propres pommes d'amour, nous vous proposons de suivre nos conseils.

La vraie recette de la pomme d’amour 

Si vous souhaitez réaliser la pomme d'amour traditionnelle, il vous faut :

6 bonnes pommes pas trop grosses 20 g de beurre doux125 ml d'eau 250 g de sucre fin50 g de glucosedu colorant alimentaire rougedes pics en bois assez longs 

Suivez les étapes suivantes :

Versez l'eau dans une grande casserole puis ajoutez en pluie le sucre puis le glucose afin de faire un caramel. Pour être sûre que le caramel est à bonne température, utilisez un thermomètre de cuisson pour qu'il atteigne 150 °C. Retirez la casserole du feu, ajoutez le beurre ainsi que le colorant alimentaire. Utilisez une spatule en bois pour mélanger la préparation vigoureusement. Plantez les pics dans les pommes pour qu'ils soient fermement fixés. Trempez la pomme piquée dans le caramel ou versez-le directement sur la pomme. Déposez les pommes enrobées sur un papier de cuisson ou une plaque de métal. Les pommes d'amour vont devenir dures très rapidement. La recette de la pomme d'amour au chocolat

Pour changer de la traditionnelle recette, vous pouvez tenter la pomme d'amour au chocolat qui va faire saliver tous les gourmands ! 

Il vous faut :

du chocolat

(...) Cliquez ici pour voir la suite