Faire des siestes régulièrement serait-il mauvais pour la santé ?

©Istock / hobo_018

Si les Français dorment mal la nuit, la sieste est à première vue la meilleure solution pour se reposer et reprendre des forces au cours de la journée. Pourtant une récente étude démontre que les personnes adeptes à cette pratique pourraient être plus exposées à des problèmes de santé. On fait le point.

Le journal « Le Monde » nous apprend que 50 % à 70 % de la population active se plaint de manquer de sommeil. D’ailleurs en mars 2019, une information partagée par Santé Publique France confirmait cette tendance puisque l’organisme affirmait que les Français dormiraient seulement 6h42 par nuit. Pour rattraper quelques heures de sommeil et en finir avec la fatigue, la sieste s’impose comme l’option idéale. Pourtant, une étude publiée le 25 juillet dernier dans la revue scientifique Hypertension met en garde ; faire des siestes trop régulièrement pourrait être néfaste pour la santé.

À lire aussi >>  Sommeil : seulement 5 % des personnes ont le sentiment de dormir suffisamment

Les hommes plus concernés par les siestes

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé une base de données, nommée Biobank. Cette dernière était composée d’information sur plus de 500 000 adultes britanniques âgés de 40 à 69 ans et « qui ont régulièrement fourni des échantillons et des mises à jour sur leur santé » entre 2006 et 2010, précise le rapport. En plus de cela, les experts ont étudié plusieurs enquêtes concernant les siestes auxquelles les volontaires avaient répondu. À la suite des travaux, plusieurs constats ont pu être établis.

Le premier : la gent masculine serait plus concernée par le phénomène de la sieste. Mais outre, le sexe, l’étude a réussi à dessiner un profil-type assez détaillé des personnes les plus adeptes des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles