Que faire de ses vieux meubles ?

·2 min de lecture

Votre canapé a fait son temps ? Marre de cette énorme commode qui occupe tout l’espace dans votre salon ? Plutôt que de jeter vos vieux meubles, pensez à les donner, les revendre ou encore les recycler. En plus de vous aider à faire le tri, ces solutions feront des heureux.

Avant de signer l’arrêt de mort de votre canapé, de votre buffet ou de votre table basse, pensez à vos proches ou à une association. En effet, de nombreux organismes caritatifs comme Emmaüs, la Croix-Rouge ou encore Envie sont spécialisés dans ce genre de collectes, qui profitent aux personnes les plus démunies. Certaines associations peuvent parfois venir récupérer votre mobilier à domicile si vous ne pouvez pas vous charger du transport. C’est le cas d’Emmaüs, qui se déplace gratuitement chez vous pour récupérer meubles en bon état, matelas propres ou encore électroménager lors de sa tournée de collecte. Pratique.

Et si vider votre intérieur vous permettait de remplir votre porte-monnaie ? Selon l’état et la valeur initiale du meuble dont vous ne voulez plus, vous pouvez aussi le revendre. Pour cela, vous pouvez opter pour la publication de petites annonces sur des sites de particulier à particulier, comme Le Bon Coin ou encore Mes-occasions.com. Vous pouvez aussi le vendre pour quelques sous à l’occasion des brocantes et/ou vide-grenier de votre secteur. Mais cela nécessite plus d’organisation !

Sachez que certaines enseignes proposent aussi de reprendre vos anciens meubles en magasin en échange d’une carte cadeau. C’est le cas du géant suédois Ikea. Après un simple échange de mails, vous pourrez rapporter votre meuble Ikea en magasin, monté et en bon état, et récupérer une carte-cadeau. Il sera ensuite mis en vente à la Bonne trouvaille du magasin. "Nous reprenons la plupart des articles vendus chez IKEA et appartenant aux catégories meubles de rangement, cuisine, salon, tables, assises, et bureaux. Uniquement les meubles seuls : commodes, tables, chaises, buffets, bureaux, bibliothèques, armoires, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite