Il fait froid chez vous ? Voici comment cela peut affecter votre santé mentale

©iStock

Prix galopant de l'énergie, ecoanxiété : autant de raisons nous font hésiter à allumer le chauffage. Allumer le chauffage constitue une grande angoisse pour de nombreux foyers. Une étude montre pourtant qu’un logement trop froid peut avoir un impact sur notre santé mentale.

Vous hésitez à allumer le chauffage chez vous ? Vous n’êtes pas seuls. Alors que les logements se refroidissent avec l’automne qui s’installe, la flambée des prix de l’électricité dissuade beaucoup de foyer à sauter le pas. Sur les réseaux sociaux, nombreux sont les étudiants avec un faible revenu qui se mettent au défi d’allumer leur chauffage le plus tard possible.

Lire aussi >> Chauffage : « J’ai trop froid et il a trop chaud ! », la fracture thermique dans le couple

Avoir froid, source de stress

En Grande-Bretagne, l’inflation fait rage, ainsi de nombreux Britanniques préfèrent s’emmitoufler dans une montagne de plaids que payer des factures d’énergie exorbitantes. Mais attention au « coup de froid ». Une récente étude publiée dans la revue « Social Science & Medicine » et menée sur 100 000 personnes depuis 2009, montre que le fait de vivre dans un logement froid, mal ou pas chauffé, peut mener à une « détresse mentale grave ». Cela peut toucher des personnes n’ayant aucun antécédant, mais les risques triplent chez les gens ayant déjà eu des troubles de santé mentale.

Pour quelles raisons le froid impacte-t-il notre moral ? L’étude en avance plusieurs. D’abord, c’est une source de stress. Peur de tomber malade, auto-restriction par peur de dépenser trop d’argent… « Le fait de ne pas pouvoir chauffer confortablement sa maison et sa famille réduit le sentiment de contrôle sur son environnement », note...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi