Faites attention à ces tiques qui peuvent transmettre la fièvre du Congo

La nature, magnifique et apaisante, nourrit l’âme et procure du bien-être. Pourtant, elle cache aussi des dangers, comme les virus, les tiques, ces petits parasites invisibles, enfin jusqu'à présent. Ils nous rappellent que même les plus beaux paysages peuvent abriter des menaces, soulignant l’équilibre délicat entre beauté et précaution.

Des tiques porteuses de la fièvre du Congo détectées en France

Le virus de la fièvre du Congo, peu connu dans nos contrées, a été néanmoins trouvé récemment en France à deux reprises : dans les Pyrénées-Orientales fin 2023 et en Corse début 2024, selon le site de L’Indépendant. "Le fait d’avoir détecté ce virus dans des tiques dans le sud de la France suggère quand même une possibilité d’émergence de cette maladie dans les prochaines années", a prévenu la vétérinaire Laurence Vial, membre de l’ANRS (l’Agence Nationale de Recherche et de la Santé). Propos recueillis par nos confrères de L’Indépendant.

Une telle situation serait due au réchauffement de la planète. En effet : "Le changement climatique est avéré comme l’un des facteurs qui favorisent la circulation du virus", explique une étude parue en 2023 dans la revue Emerging Infectious Diseases. À l’heure actuelle, les scientifiques observent le phénomène et restent vigilants. Mais, avant toute chose, en guise de prévention, apprendre à reconnaitre ces fameuses...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison