Faites-vous preuve de concentration ? Testez-vous !

Sans elle, nous ne pourrions ni organiser notre quotidien, ni lire, ni même suivre une conversation. Nous ne sommes pas tous égaux en la matière et cette capacité est d’autant plus fragile que nous sommes assaillis par de nombreux stimuli au quotidien. Mais pas de panique, on peut remédier à nos petites absences.

Son premier adversaire est la fatigue. Entamer un livre exigeant à la suite d’une mauvaise nuit, ou juste après le déjeuner, demande beaucoup d'efforts à notre cerveau, comme l’ont confirmé plusieurs études. Si un stress ponctuel améliore nos capacités, le stress chronique les dégrade. C’est aussi le cas de la dispersion. Contrairement à ce que l’on imagine, nous ne sommes pas capables de faire plusieurs choses à la fois : en réalité, l’attention ne fait que se morceler. Notre concentration peut enfin pâtir d’un simple manque de motivation ou encore de stimuli en cascades, comme les notifications du téléphone ou des bruits de travaux dans la rue.

S’aménager un cocon calme facilite beaucoup la concentration. Même si l’on ne peut pas s’isoler à la campagne loin de toute sollicitation, on dispose tous de moyens d’action. Parmi eux, couper les appareils électroniques, éteindre la télévision, fermer la fenêtre... Reste les pensées, qui peuvent envahir notre cerveau. Dès qu’elles se présentent, on essaie de les laisser passer sans s’y arrêter, comme des nuages dans le ciel.

Avant tout, il est important de décider de se focaliser sur une tâche. On peut s’entraîner en pratiquant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles