"Falling" : Viggo Mortensen signe un émouvant portrait de la relation père-fils

·1 min de lecture

Dans Falling, en salles mercredi, John (Viggo Mortensen) vit en Californie avec son compagnon Eric et leur fille adoptive Mónica, loin de la vie rurale conservatrice qu’il a quittée voilà des années. Son père, Willis (interprété par Lance Henriksen), un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. L’esprit de Willis déclinant, John l’emmène avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa soeur Sarah (Laura Linney) et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions se heurtent au refus absolu de Willis, qui ne veut rien changer à son mode de vie...

 

>>> Un projet personnel

C’est la disparition de sa mère qui va faire naître en Viggo Mortensen le projet du film. "L’idée m’est venue alors que je survolais l’Atlantique après l’enterrement de ma mère", confie-t-il. "Je n’arrivais pas à dormir ; mon esprit était envahi d’innombrables souvenirs d’elle et de notre famille à différentes étapes de notre vie. Je me suis mis alors à relater des événements et des bribes de dialogues qui me revenaient de l’enfance. Et plus j’écrivais sur ma mère, plus je pensais à mon père », explique-t-il.

"Au moment où nous avons atterri, les impressions que j’avais couchées sur le papier avaient évolué pour devenir une histoire composée de conversations et de moments parfois rêvés. Paradoxalement, ces séquences inventées me permettaient d’être plus proche de la vérité de mes sentiments pour ma mère et mo...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles