Famille nombreuses : chacun doit y trouver sa place

Un.e Français.e sur deux rêverait d'avoir une famille nombreuse, selon une enquête publiée en 2019 par l'Union nationale des associations familiales (Unaf). Souvent perçu comme un espace d'éveil, de partage, de responsabilisation et d'entraide, ce modèle familial peut toutefois s'avérer compliqué à différents niveaux. Les difficultés auxquelles elles doivent faire face sont-elles vraiment différentes de celles des autres familles ? Pourquoi sont-elles parfois mal vues ? Comment s'organisent-elles au quotidien ? Tour d'horizon.

Quand considère-t-on une famille comme nombreuse" ?

En France, on considère qu'une famille est "nombreuse" à partir du moment où elle regroupe trois enfants, ou plus. Une composition familiale que l'on retrouve bien plus souvent qu'on ne le pense, étant donné l'augmentation des divorces, et donc, des familles recomposées : de plus en plus de couples décident de reformer une famille et vivent avec les enfants de leurs précédentes unions, et leur(s) éventuel(s) enfant(s) en commun.

Selon une étude publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) le 13 septembre 2021, ces familles nombreuses représentent 21 % de l’ensemble des familles françaises (soit 1,7 million de familles). Parmi elles, 1,3 million de familles ont trois enfants et 456 000 familles ont quatre enfants ou plus. Des statistiques qui n'ont pas beaucoup évolué depuis 2011, précise l'Insee (source...

Lire la suite