Famine : l’ONU débloque plus d’un milliard de dollars pour la Corne de l’Afrique

La sécheresse et l’augmentation des prix mettent en danger la sécurité alimentaire de millions de personnes dans la Corne de l’Afrique.

Au moins 20 millions de personnes font face à un risque de famine cette année selon le Programme alimentaire mondial. De longs mois de sécheresse dans la Corne de l’Afrique ont ravagé les cultures et le bétail, et forcé de nombreuses personnes à quitter leur foyer en quête d’eau et de nourriture.

Pour tenter de venir en aide aux populations touchées, l’ONU a organisé à Genève une conférence de donateurs qui a permis d’obtenir 1,39 milliard de dollars. Cet argent ira à des projets humanitaires et de développement en Éthiopie, au Kenya et en Somalie.

Les organisations humanitaires avaient réclamé 1,4 milliard de dollars, elles ont donc presque atteint leur objectif. « Avec les fonds promis aujourd’hui, les agences humanitaires fourniront une aide alimentaire, nutritionnelle, monétaire et sanitaire d’urgence, ainsi que du fourrage et des médicaments pour maintenir le bétail en vie », se félicite l’ONU.

LIRE AUSSI >> Famine dans la Corne de l’Afrique et au Yémen : le coup de gueule de Françoise Sivignon, de Médecins du Monde

Un million de réfugiés de la faim

La sécheresse actuelle dans la Corne de l’Afrique « est la pire en 40 ans », selon l’ONU. « La situation est particulièrement dramatique dans six régions de la Somalie, où la famine est probable si les pluies manquent cette saison, si les prix des denrées alimentaires continuent d’augmenter, et si l’aide humanitaire n’est pas renforcée pour atteindre les...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles