«La fanfaronnade misogyne fait partie de l’histoire des Stones»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© UPI / AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les Stones étaient-ils machos ? À l'occasion du soixantième anniversaire du groupe de rock britannique, "Doc Stupéfiant", diffusé ce lundi soir sur France 5 à 21h, revient sur les moments marquants de la carrière des rockeurs en France. Du concert chaotique de la salle Vallier, à Marseille, en 1966, à l'enregistrement d'Exile on Main Street, leur album écrit sous influence dans une villa de la Côte d'Azur, en passant par le mariage mythique de Mick Jagger à Saint-Tropez, le groupe de rock britannique a vécu de folles années françaises.

Sexe, drogue et rock'n'roll

Et, c'est dans l'Hexagone qu'ils ont aussi plongé dans tous les excès, devenant l'incarnation du "sexe, drogue et rock'n'roll", avec en toile de fond, une misogynie assumée. Invitées dans Culture Médias pour parler de leur documentaire sur les Stones, les journalistes Raphaëlle Baillot et Elise le Bivic confirment que la "fanfaronnade misogyne" a bel et bien fait partie de leur histoire.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu'en replay et en podcast ici

Un affichage viriliste

Raphaëlle Baillot souligne qu'il y a, dans leurs chansons, "des paroles qui sont excessivement sexistes" et donne un exemple particulièrement édifiant de "l'affichage viriliste" utilisé par les Stones. "En 1975, les Stones faisaient des concerts dans lesquels Mick Jagger chevauchait un pénis géant. Il fallait montrer qu'on était là, qu'on avait des gros pénis, qu'on les chevauchait ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles