"Je fantasme que ma femme fait l'amour avec un autre"

·1 min de lecture

"Vous avez de la chance d'avoir une femme qui sait rire de vos fantasmes ! Même si elle vous dit non. Sachez que, quand on a un fantasme, on peut l'utiliser de différentes manières.

On peut l'utiliser pour y penser, afin de faire monter sa propre excitation, ce que font la plupart des hommes et des femmes. Ou simplement pour fantasmer pour le plaisir, car l'imaginaire peut déjà constituer un plaisir par lui-même.

On peut en parler. Vous l'avez déjà fait et même si votre femme vous a dit non, elle en a ri, et c'est déjà positif. Certains parlent de leurs fantasmes pendant l'amour, ce qui peut être excitant, même si l'on ne les réalise jamais. Mais attention, il faut être sur la même longueur d'onde, sinon, cela peut refroidir votre partenaire.

On peut réaliser un fantasme, et là, il existe plusieurs éléments essentiels à prendre en compte : Il faut que votre partenaire soit d'accord, le consentement est indispensable dans la sexualité. Ce n'est pas par hasard que vous posiez la question du respect. Vous sentez que quelque chose n'est pas clair. Alors non, ce ne serait pas respectueux d'insister. Dans la sexualité, le consentement est un minimum, mais l'idéal, plus que le consentement, c'est le désir partagé qui devrait prédominer... - Il faut que la loi vous autorise à réaliser ce fantasme. Faire l'amour dans un lieu public est, par exemple, prohibé par la loi. - Enfin, il est bon de penser aux conséquences. Lorsque vous faites entrer une troisième (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Amal Tahir : "aucun humain ne doit vivre sans savoir ce qu'il a à l'intérieur de lui !"
Ménopause : les clés pour une sexualité épanouie
Sexomnie : connaissez-vous le somnanbulisme sexuel ?
Ejaculation rétrograde : c'est quoi ? que faire ?
Orgasme : "Je n’arrive pas toujours à jouir"